«Norgeria ?» : Pourquoi la Norvège et le Nigeria ne font plus qu'un sur Twitter

Sur Twitter, le gouvernement norvégien demande de ne pas être confondu avec le Nigeria, après une erreur du réseau social.

Twitter
© Unsplash

La Norvège aux mains du Nigeria ? La diplomatie norvégienne a prié mardi Twitter de corriger le tir et de cesser de présenter ses plus éminentes institutions comme étant celles du pays africain. Conséquence, probablement, d'une maladresse technique, les comptes, dûment certifiés, du Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre, de sa ministre des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt et du ministère qu'elle dirige sont tous présentés par le réseau social comme des organisations ou responsables gouvernementaux nigérians.

"Cher @Twittersupport, même si nous apprécions nos excellentes relations bilatérales et notre voisinage alphabétique étroit avec le Nigeria, nous apprécierions d'être estampillés sous le nom de Norvège", a tweeté le ministère des Affaires étrangères dans un message conclu par un émoji en forme de clin d'oeil.

Détournement en série

La confusion a fait le bonheur des usagers du réseau à l'oiseau bleu qui ont rivalisé d'imagination pour commenter avec humour le faux pas. "Depuis le début, c'étaient donc des Norvégiens qui envoyaient à tout le monde ces lettres sur un prince décédé et des frais d'avance", disait l'un en référence aux nombreuses escroqueries en ligne en provenance du Nigeria. "Norgeria?", tentait un autre dans un esprit de synthèse.

Trois heures après la requête du ministère norvégien, Twitter, objet d'une cure drastique de ses effectifs après son rachat par le milliardaire Elon Musk, n'avait toujours pas rectifié son erreur.

À lire aussi : Twitter : l'offre hallucinante d'Elon Musk à ses employés

Sur le même sujet
Plus d'actualité