La basketteuse américaine Brittney Griner libérée dans un échange de prisonniers avec la Russie

Les Etats-Unis et la Russie ont procédé jeudi à un échange de prisonniers comprenant la star américaine du basket Brittney Griner et le marchand d'armes russe Viktor Bout

Les Etats-Unis et la Russie ont procédé jeudi à un échange de prisonniers comprenant la star américaine du basket Brittney Griner ©BelgaImage
Les Etats-Unis et la Russie ont procédé jeudi à un échange de prisonniers comprenant la star américaine du basket Brittney Griner ©BelgaImage

"Le 8 décembre 2022, à l'aéroport d'Abou Dhabi, la procédure d'échange du citoyen russe Viktor Bout contre la citoyenne américaine Brittney Griner, qui purgeaient respectivement des peines dans des établissements pénitentiaires aux Etats-Unis et en Russie, a été accomplie avec succès", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères sur Telegram.

Moscou a souligné négocier "depuis longtemps" avec Washington en vue de la libération de Viktor Bout, qui y purgeait une peine de 25 ans de prison.

Arrêté en Thaïlande en 2008, puis extradé, Viktor Bout, 55 ans, est surnommé le "marchand de mort". Son parcours a été l'une des inspirations du film "Lord of War" dans lequel Nicolas Cage interprète un trafiquant d'armes cynique.

À lire aussi : Qui est Brittney Griner, la star du basket otage des tensions entre les Etats-Unis et la Russie?

L'une des avocates de Brittney Griner en Russie, Maria Blagovolina, sur Telegram, a "confirmé que l'échange a eu lieu".

Selon la diplomatie russe, "Washington refusait catégoriquement le dialogue sur l'inclusion (de Viktor Bout) dans un mécanisme d'échange". "Néanmoins, la Russie a continué à travailler activement pour sauver notre compatriote", a-t-elle poursuivi.

"Grâce aux efforts déployés, il a été possible de s'entendre avec la partie américaine pour organiser l'échange", a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères.

Brittney Griner, 32 ans, considérée comme l'une des meilleures joueuses de basket au monde, avait été arrêtée en février à Moscou en possession d'une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis.

Elle avait été condamné en août à neuf ans de prison pour trafic de cannabis.

Dans un communiqué, la famille de Paul Whelan, un Américain qui purge une peine de 16 ans en Russie pour "espionnage", s'est dit "heureuse" pour Mme Griner, mais "toujours dévastée" de savoir Paul Whelan dans une prison russe, à l'approche de Noël que la famille passera "pour la quatrième fois" sans lui.

Sur le même sujet
Plus d'actualité