Royaume-Uni: un incident raciste fait trembler la monarchie britannique

Après des questions jugées racistes posées à la présidente d'une organisation caritative, la marraine du prince William s'est mise en retrait de ses responsabilités.

Prince William à Somerville
Le prince William et Kate Middleton, le 1er décembre 2022 à Somerville (Massachusetts) ©BelgaImage

Lady Susan Hussey, dame d'honneur de la reine Camilla et marraine du prince William, a démissionné de son poste mercredi pour comportement raciste présumé envers une femme noire invitée à une réception au palais de Buckingham.

«Non, mais d’où êtes-vous vraiment ?»

Ngozi Fulani est la présidente de Sistah Space, une organisation caritative qui défend les victimes de violence domestique. Lorsqu'elle a été invitée au palais royal de Londres mardi, une dame d'honneur lui a demandé à plusieurs reprises d'où elle venait. «D’où venez-vous ?», «De quelle partie d’Afrique ?», «Non, mais d’où êtes-vous vraiment ? D’où vient votre peuple ?», a demandé mardi Lady Susan Hussey. Fulani a à chaque fois répondu qu'elle était britannique et a précisé qu'elle était née au Royaume-Uni. Elle a ensuite partagé la conversation sur les réseaux sociaux.

À lire: Les pratiques racistes de la famille royale britannique

Selon Buckingham Palace, la dame d'honneur s'est excusée et est partie avec effet immédiat. Le tribunal qualifie les propos de son employée «d'inacceptables et profondément regrettables». Auparavant, le prince britannique Harry et son épouse Meghan avaient accusé un membre anonyme de la famille royale et des associés de racisme. Selon eux, c'était l'une des raisons du départ à l'étranger. Seulement 8,5% des employés de la famille royale font partie de minorités ethniques, contre 13% de la population britannique, avait révélé l'année dernière la famille royale en se fixant un objectif de 10% pour 2022.

Sur le même sujet
Plus d'actualité