"La preuve qu’Elon est débile" : les messages hostiles diffusés sur la façade de Twitter

De nombreux messages énervés ont fait leur apparition sur la façade de la maison-mère de l'entreprise à San Francisco.

La façade du QG de Twitter et ses messages hostiles à Elon Musk

Le milliardaire et nouveau propriétaire du réseau social a demandé aux employés de choisir entre se donner " à fond, inconditionnellement" , et partir. Un ultimatum lancé après que la moitié des 7.500 employés du groupe californien aient déjà été licenciés…

Assisterait-on au début de la révolte? Le 17 novembre, de nombreux messages ont été postés sur la façade du QG de l’entreprise à San Francisco. On pouvait y lire par exemple " Elon Musk, STFU " (pour shut the fuck up) ou encore " La preuve qu’Elon est débile" .

À lire aussi : Comment Elon Musk a radicalement changé Twitter, en seulement une semaine

Le format des messages a ensuite changé pour livrer une série de qualificatifs du nouveau patron de Twitter.

L’activiste derrière ces messages, Alan Marling, a voulu dénoncer la vague de licenciements avec cette action.

Sur le même sujet
Plus d'actualité