"Montrer l’exemple": à la COP27, la Belgique adhère à l’initiative gouvernement neutre en carbone

La ministre fédérale du Climat, Zakia Khattabi, a signé jeudi à Charm el-Cheilh, à la COP27, au nom de la Belgique, la «Net-zero government initiative», lancée par les Etats-Unis et qui réunit 19 pays, avec pour objectif de rendre les autorités neutres en carbone d'ici 2050 au plus tard.

La ministre fédérale de l'Environnement et du Climat, Zakia Khattabi
La ministre fédérale de l’Environnement et du Climat, Zakia Khattabi @BELGAIMAGE

L’initiative reconnaît que les gouvernements et autorités publiques sont souvent les principaux employeurs et consommateurs d’énergie d’un pays, possèdent de larges flottes de véhicules, nombre de bâtiments et doivent dès lors donner l’exemple en accélérant la transition vers la neutralité carbone.

À lire aussi : Fin des moteurs thermiques neufs d’ici 2035: voici ce que cela va impliquer

Les signataires s’engagent à établir une feuille de route, d’ici 2023 et la COP28, esquissant les moyens pour arriver à l’objectif zéro émission nette. Cette feuille de route, qui comprendra le cas échéant des objectifs intermédiaires, sera rendue publique. "Le gouvernement fédéral belge s’est déjà donné pour objectif le zéro émission nette pour ses bâtiments d’ici 2040 au plus tard, ainsi que des objectifs dans le domaine de l’énergie propre et des véhicules zéro émission. C’est donc avec beaucoup de conviction que j’ai signé cette initiative des États-Unis", a réagi la ministre fédérale écolo.

À lire aussi : Comment atteindre la neutralité carbone en 2050 ?

Dans un premier temps, l’initiative américaine compte 19 signataires. Outre les Etats-Unis et la Belgique, on y retrouve l’Australie, le Canada, Chypre, l’Allemagne, la Finlande, la France, l’Irlande, Israël, le Japon, la Corée du Sud, la Lituanie, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche, Singapour, le Royaume-Uni et la Suisse.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité