Trump a déposé sa candidature formelle à l’élection présidentielle de 2024

Donald Trump a présenté sa candidature à la présidentielle de 2024 et fait un bilan idyllique de son 1er mandat tout en vilipendant celui de son successeur.

Trump à Mar-a-Lago
Donald Trump annonçant sa candidature à l’élection présidentielle de 2024, le 15 novembre 2022 à sa résidence de Mar-a-Lago (Floride) ©BelgaImage

Donald Trump a déposé mardi auprès des autorités électorales américaines sa candidature à l’élection présidentielle de 2024, peu avant d’en faire l’annonce dans un discours depuis sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago, en Floride.

Tirer à boulet rouge sur Biden

"Afin de rendre à l’Amérique sa grandeur et sa gloire, j’annonce ma candidature à l’élection présidentielle", a déclaré l’ancien président devant ses militants. "Cela ne va pas être ma campagne, cela va être notre campagne", leur a-t-il promis. Promettant que l’Amérique était "de retour", il a dressé un tableau idyllique de son premier mandat, évoquant un pays en paix, prospère et respecté sur la scène internationale.

À lire: USA: Trump est-il assuré de représenter les républicains en 2024?

À l’inverse, il n’a pas eu de mots assez durs pour dénoncer le bilan de son successeur, le démocrate Joe Biden. Un pays plongé dans la violence et la criminalité, où la flambée des prix étrangle les ménages américains, où des "millions" de clandestins traversent la frontière avec le Mexique, s’est-il indigné. M. Trump s’est ainsi engagé à ce que Joe Biden "ne passe pas quatre années de plus" à la Maison Blanche: "Joe Biden incarne les échecs de la gauche et de la corruption de Washington". "Donald Trump a laissé tomber l’Amérique", a répondu l’actuel occupant de la Maison Blanche dans un tweet accompagné d’une compilation de vidéos proclamant que son prédécesseur avait œuvré à "truquer l’économie pour les riches", à "attaquer les soins de santé" et "les droits des femmes" ou encore à "choyer les extrémistes".

Sur le même sujet
Plus d'actualité