5 visages qui ont marqué les Midterms aux Etats-Unis

Entre Biden, qui évite la casse, et Trump, déçu, ces figures émergent, tant du côté démocrate que républicain.

Ron DeSantis
© BelgaImage

Ron DeSantis

Un des visages les plus marquants de ces midterms. Réélu gouverneur de Floride (avec pas loin de 60 %), ce père de trois enfants est l’homme du moment au parti républicain. Il pourrait se mesurer à Trump en présentant sa candidature en 2024.

Maura Healey

Cette personnalité du parti démocrate signe une victoire historique en devenant la première lesbienne à gouverner le Massachusetts. Elle a déclaré: “Je suis fière d’être la première femme et la première personne gay à être élue gouverneure”.

Maura Healey

© BelgaImage

John Fetterman

Sa victoire offre la Pennsylvanie aux Démocrates face à Mehmet Öz, médecin et candidat trumpiste. Du haut de ses deux mètres, avec son look cool (sweat à capuche et short), ­Fetterman s’est présenté alors qu’il a été victime d’un AVC en mai.

À lire aussi : Midterms: " livide ", Trump braque les élus républicains contre lui

John Fetterman

© BelgaImage

Greg Abbott

Ultra-conservateur républicain, il remporte un troisième mandat de gouverneur du Texas face au démocrate Beto O’Rourke. Ses positions sur les dossiers de l’immigration, de l’avortement et des armes ont fait sa (croissante) popularité, en particulier après la tuerie dans l’école d’Uvalde.

Greg Abbott

© BelgaImage

Kathy Hochul

Les Républicains pensaient la déloger facilement grâce à Lee Zeldin, candidat adoubé par Donald Trump, mais la manœuvre n’a pas fonctionné. La démocrate Kathy Hochul reste donc gouverneure de l’État de New York.

Kathy Hochul

© BelgaImage

Sur le même sujet
Plus d'actualité