Les Russes dévastent Kherson en se retirant

Alors que l'armée russe bat officiellement en retraite depuis ce mercredi, la ville de Kherson ne semble être plus que l'ombre d'elle-même.

Kherson en mai
Kherson vue du ciel le 20 mai 2022 ©BelgaImage

Alors qu’elles se retirent de Kherson, les troupes russes ont dévasté la ville du sud de l’Ukraine, selon les médias. En plus du centre de télévision, des installations de chauffage et des antennes relais ont explosé, a rapporté le journal Ukrayinska Pravda.

Un départ fracassant

Dans Kherson, l’électricité s’est complètement éteinte, tout comme Internet. Plusieurs ponts sur le Dniepr ont explosé ces derniers jours dans la région. L’agence de presse d’État ukrainienne Unian a publié un rapport avec des photos de villages de la périphérie de Kherson qui ont été libérés par l’avancée des troupes ukrainiennes. Il y a "des maisons détruites, des mines et des décombres" partout, fait-elle savoir. Auparavant, des images montraient les Russes piller tout le matériel disponible dans les bâtiments de la ville.

À lire: Guerre en Ukraine: nouveau revers cinglant pour la Russie, qui ordonne le retrait de ses troupes de Kherson

Selon l’agence de presse russe Tass, les services de police et de secours ne quitteront la ville qu’avec les dernières troupes. Une des grandes questions concernant ce départ est de savoir si l’armée russe ne partira pas en laissant des mines un peu partout dans Kherson, transformant ainsi la ville en une zone particulièrement dangereuse. Il se pourrait également que des soldats russes se fassent passer pour des civils menant des actions contre leurs ennemis ukrainiens, dans le but de faire croire à une rébellion prorusse. Depuis l’annonce de la retraite hier, plusieurs localités qui étaient sur la ligne de front semblent avoir été reprises par Kiev mais pour l’instant, l’armée ukrainienne n’a pas encore déclaré être rentrée dans Kherson.

Sur le même sujet
Plus d'actualité