Midterms aux Etats-Unis : les premiers résultats des élections de mi-mandat

Selon les premiers résultats, la Chambre des représentants basculerait dans le camp républicain.

Les républicains en tête pour la Chambre
© Belga Image

Des millions d’Américains retenaient leur souffle mardi après avoir voté lors d’élections décisives pour la présidence de Joe Biden et l’avenir politique de son rival Donald Trump, impatient de repartir à la conquête de la Maison Blanche.

Les premiers bureaux de vote ont fermé à 18h00 (23h00 GMT) dans une grande partie de l’État de l’Indiana et au Kentucky. Mais il faudra attendre de longues heures, voire plusieurs jours, ont prévenu les autorités, pour déterminer la couleur du prochain Congrès à Washington. Mais selon les premiers résultats, la Chambre des représentants basculerait dans le camp républicain.

Les sondages à la sortie des urnes indiquent que les leaders démocrates et républicains de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi et Kevin McCarthy. Si les républicains remportent la Chambre des représentants – ce qui est prévu – M. McCarthy en deviendra probablement le prochain président. En tant que principal républicain de cet organe, il devra trouver un équilibre entre les différentes mouvances idéologiques, de la droite modérée à la droite radicale, au sein des représentants républicains.

La républicaine Jen Kiggans, sénatrice locale en Virginie, a remporté le siège très convoité de la Chambre des représentants pour le deuxième district de son État. D’après plusieurs médias, il s’agit d’une importante victoire pour les républicains dans leur course au contrôle de la Chambre des représentants.

La Virginie est considérée comme un État " violet ", votant aussi bien démocrate que républicain. Joe Biden avait remporté l’État en 2020 avec une avance de 10 points de pourcentage, avant que l’État n’élise un gouverneur républicain un an plus tard. Les trois sièges que les démocrates avaient conquis en 2018 étaient aujourd’hui menacés.

A lire aussi : Midterms 2022 : les enjeux des élections de mi-mandat

Matt Gaetz et Marjorie Taylor Greene, deux des députés républicains de la droite radicale les plus virulents, ont été réélus sans difficultés à la Chambre, selon les sondages. M. Gaetz est pourtant mis en cause dans un dossier d' "exploitation sexuelle de mineure ".

Marjorie Taylor Greene avait déjà remporté l’élection pour le poste d’élue à la Chambre des représentants dans le 14e district de Géorgie en 2020. Elle soutient les thèses de la mouvance QAnon et promeut des théories du complot d’extrême droite et antisémites.

Du côté du Sénat

Du côté du Sénat, le poste très convoité de sénateur dans l’Ohio reste aux mains des Républicains. Selon les sondages à la sortie des urnes, J.D. Vance, l’un des poulains de Donald Trump, l’a emporté sur le démocrate Tim Ryan. Dans le New Hampshire, la démocrate Maggie Hassan conserve son siège.

Malgré la solide avance de J.D. Vance dans les sondages, les démocrates espéraient toujours faire virer le siège au bleu avec Tim Ryan. Le poste était vacant depuis que le républicain Rob Portman avait renoncé à se représenter aux élections.

Dans le New Hampshire, la démocrate Maggie Hassan l’a de son côté emporté sur Don Bolduc, soutenu par Trump.

Sur le même sujet
Plus d'actualité