Quatre bateaux de migrants attendent de pouvoir accoster en Italie

Quatre navires d'ONG, avec au total plus de 1.000 migrants à bord, attendent devant les côtes de Sicile de pouvoir y accoster. Le bateau allemand Humanity 1 attendrait pour sa part depuis neuf jours déjà.

Quatre bateaux de migrants attendent de pouvoir accoster en Italie
Zuma Press

Le nouveau gouvernement d’extrême droite de Giorgia Meloni a annoncé vouloir arrêter le flux de migrants arrivant en Italie par bateau. Rome n’est plus disposée à laisser accoster les différents bateaux d’ONG, qui secourent des migrants en Méditerranée, et renvoie la balle aux pays sous lesquels battent les différents pavillons des navires en question.

" Nous garantirons toujours sauvetage et assistance mais nous interdisons aux ONG étrangères de s’arrêter dans les eaux italiennes" , a déclaré le ministre des Infrastructures et figure de proue du parti d’extrême droite Lega, Matteo Salvini.

Tensions avec l’Union européenne et la France

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Piantedosi, a pour sa part indiqué que les autorités italiennes monteraient à bord de l’Humanity 1, dans le port de Catane, pour voir si des migrants à bord avaient besoin d’une aide médicale. Les autres seront priés de quitter les eaux italiennes. " Nous respectons les besoins humanitaires ", se défend le ministre, sans étiquette, mais proche de Salvini. " La situation sera monitorée heure par heure. "

Selon le ministre, des discussions sont en cours avec Bruxelles et la France. Le bateau Ocean Viking, qui attend également de pouvoir accoster, appartient en effet à l’ONG française SOS Méditerranée mais bat pavillon norvégien. Le contact est également établi avec les autorités allemandes.
Outre l’Humanity 1 et l’Ocean Viking, avec respectivement 179 et 234 migrants à bord, le Geo Barents et le Rise Above mouillent également à proximité des côtes italiennes. Battant pavillon norvégien et allemand, ils ont 572 et 95 migrants à leur bord.

Sur le même sujet
Plus d'actualité