D’ouvrier métallurgiste à président du Brésil : 5 choses à savoir sur Lula

Voici les grands moments de la vie de l'icône de la gauche brésilienne Luiz Inacio Lula da Silva, ancien ouvrier métallurgiste élu président dimanche pour un troisième mandat, après avoir gouverné le Brésil de 2003 à 2010.

Les grands moments de la vie de Lula
Lula © Belga Image

Premier président issu de la classe ouvrière

Luiz Inacio Lula da Silva est né le 27 octobre 1945 dans une famille d’agriculteurs pauvres du nord-est du Brésil. Pour fuir la faim, sa famille s’installe, quand il a sept ans, dans l’Etat de Sao Paulo.

En 1975, il devient président du syndicat des métallurgistes, un secteur d’activité où il est ouvrier depuis ses 14 ans. En pleine dictature, il conduit les grandes grèves dans les banlieues industrielles à la fin des années 70. Il sera emprisonné 31 jours. En 1980, Lula cofonde le Parti des Travailleurs (PT, gauche) et participe en 1983 à la création de la Centrale unique des travailleurs (CUT).

En 2003, il devient le premier président brésilien issu de la classe ouvrière et sera réélu en 2006 pour quatre ans. Grâce à ses programmes sociaux, près de 30 millions de Brésiliens sortent de la misère, même si les inégalités restent très fortes.

Accusé de corruption

En mars 2016, le juge anticorruption Sergio Moro ordonne qu’on aille le chercher à son domicile pour un interrogatoire, une humiliation pour Lula, ensuite empêché de devenir ministre de sa dauphine, Dilma Rousseff, finalement destituée en août.

Le juge Moro condamnera Lula à neuf ans et six mois de prison pour corruption et blanchiment d’argent en 12 juillet 2017. Il est accusé d’avoir reçu un appartement en bord de mer en échange de contrats pour une entreprise du bâtiment.

Début 2018, la Cour d’appel TRF4 rejette le recours de Lula et alourdit sa peine à 12 ans et un mois de prison. En avril de la même année, la Cour suprême rejette un ultime recours déposé par ses avocats pour tenter d’empêcher son incarcération. Le mandat de dépôt est émis par la justice dès le lendemain.

A lire aussi : Élections au Brésil : pourquoi la transition entre Bolsonaro et Lula s’annonce tendue

Retranché pendant plus de deux jours dans les locaux du syndicat des métallurgistes de Sao Bernardo do Campo, près de Sao Paulo, entouré d’une foule de sympathisants, il finit par se rendre aux autorités et est incarcéré à Curitiba (sud), dans les locaux de la Police fédérale.

La candidature de Lula à la présidentielle de 2018 est officiellement présentée par le PT le 15 août. Il est le grand favori des sondages. Mais le Tribunal supérieur électoral (TSE) invalide sa candidature à un troisième mandat. Il est remplacé par son colistier Fernando Haddad et assiste impuissant, de sa prison, à la large victoire du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, le 28 octobre.

Lula s’est toujours dit victime d’un complot politique qui avait pour but de faire gagner les élections à Bolsonaro.

Sortie de prison

Le 8 novembre 2019, Lula sort de prison acclamé par des milliers de partisans. La veille, les juges de la Cour suprême avaient par une courte majorité décidé de mettre fin à la jurisprudence selon laquelle une personne peut être incarcérée dès sa première condamnation en appel même si d’autres recours sont encore possibles, ce qui était le cas de l’ex-président.

En mars 2021, un juge de la Cour suprême, Edson Fachin, ordonne, seul, l’annulation de ses condamnations pour corruption, le rendant éligible pour affronter Jair Bolsonaro à la présidentielle de 2022, sans l’innocenter pour autant. Une décision confirmée par les autres magistrats de la haute cour en séance plénière le 15 avril.

La Cour suprême déclare le juge Moro " partial " dans les procès contre Lula et le Comité des droits de l’Homme de l’ONU conclut que l’enquête et les poursuites engagées contre Lula ont violé son droit à être jugé par un tribunal impartial.

Sixième course présidentielle

Le 7 mai 2022, Lula lance sa candidature pour sa sixième course présidentielle, avec pour colistier Geraldo Alckmin (centre droit), qu’il avait battu au second tour en 2006.

Il sera en tête du 1er tour avec 48% des voix contre 43% au président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Ce 30 octobre, il est élu pour un troisième mandat à la tête du Brésil en battant Jair Bolsonaro d’un peu moins de deux points de pourcentage au second tour.

Marié en 2022 

Alors âgé de 76 ans, Lula se marie avec la sociologue Rosangela da Silva, dite " Janja ", de 21 ans sa cadette, le 8 mai 2022.

Sur le même sujet
Plus d'actualité