Volodymyr Zelensky demande l’exclusion de la Russie du G20

En réponse à la décision de la Russie de suspendre l'accord sur les exportations de céréales des ports ukrainiens, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé que la Russie soit expulsée du G20, groupe des 20 grandes économies du monde.

Zelesnky demande l'expulsion de la Russie du G20
Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyle 26 octobre lors d’une conférence © Belga Image

" L’Algérie, l’Egypte, le Yémen, le Bangladesh, le Vietnam – ces pays et d’autres pourraient souffrir d’une aggravation de la crise alimentaire que la Russie provoque délibérément, a affirmé M. Zelensky dans son message vidéo posté samedi soir.  " Pourquoi une poignée de personnes quelque part au Kremlin peuvent décider s’il y aura de la nourriture sur la table des gens en Egypte ou au Bangladesh? ", a poursuivi le leader.

A lire aussi : Des millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine: " il faut éviter une crise alimentaire internationale "

Ce qui est nécessaire est une réponse ferme de la part des Nations Unies mais aussi du G20 des grands pays industrialisés et émergents, est d’avis le président ukrainien. " La Russie n’appartient pas au G20 ", a encore lancé M. Zelensky.

Depuis septembre, la Russie retarde les inspections, menées par l’ONU, la Turquie et l’Ukraine, des navires traversant le Bosphore, si bien que 176 bateaux avec 2 millions de tonnes de grains sont par conséquent coincés dans un goulet d’étranglement.  La Russie justifie son retrait de l’accord comme réponse aux attaques aux drones sur sa flotte à Sébastopol samedi matin et pour lesquelles Moscou tient l’Ukraine responsable, évoquant un acte de terrorisme.

A lire aussi : Céréales ukrainiennes: quand l’alimentation devient une arme de guerre

Le prochain sommet du G20 aura lieu sur l’île indonésienne de Bali mi-novembre. Le Kremlin affirme qu’il n’a pas encore été décidé si le président russe Vladimir Poutine y participera.

Sur le même sujet
Plus d'actualité