Voici à quoi ressemblait l’éclipse du 25 octobre, en Belgique et ailleurs

Si les Belges n'ont pu assister qu'à une version réduite de l'éclipse, d'autres ont pu profiter d'un spectacle plus impressionnant.

Éclipse partielle du 25 octobre 2022
Éclipse partielle du 25 octobre 2022 dans le parc des South Pennines (Yorkshire, Angleterre) ©BelgaImage

Ce 25 octobre 2022, les Belges ont pu profiter de leur pause de midi pour regarder le ciel. Pour cause, il y avait pile à ce moment-là une éclipse partielle, la Lune étant caché en partie le Soleil. Un spectacle dont a pu profiter une bonne partie de l’hémisphère Nord, du Royaume-Uni à l’Inde, pendant près de 2-3 heures. En l’occurrence, la Belgique n’était pas le pays le mieux placé pour profiter au mieux de l’expérience, d’où ce petit tour du monde des images recueilles en Eurasie pour voir ce que cela a donné chez nous et ailleurs.

Jusqu’à 82% du Soleil caché

Les premiers à voir l’éclipse, ce sont les Islandais, mais ils n’ont eu grand-chose, avec à peine un petit morceau de Soleil caché. En Belgique, le spectacle était déjà plus impressionnant, avec véritablement un bout de notre étoile caché. Par contre, les nuages ont souvent joué les trouble-fêtes. La RTBF a par exemple filmé l’événement en direct mais par moments, il était impossible de voir quoi que ce soit.


Au Moyen-Orient, un portion similaire du Soleil était cachée mais le climat local a aidé les habitants à assister au spectacle. L’éclipse était ainsi bien visible depuis Israël et depuis La Mecque.

Pour assister à l’éclipse la plus impressionnante, il fallait se diriger vers la Russie et le Kazakhstan. Là-bas, le Soleil pouvait être caché jusqu’à 82%. Ce n’est pas non plus une éclipse totale et l’Asie centrale n’a été plongée que dans une pénombre très relative. Comme le précise à l’AFP Florent Deleflie, astronome à l’Observatoire de Paris, "pour commencer à avoir une sensation d’obscurité dans le ciel, à percevoir une sorte de lumière froide, il faut au moins 95% d’obscuration du Soleil". Il n’empêche, cela a permis aux photographes de faire des jolis clichés. Enfin, le sous-continent indien a été le dernier à profiter de ce moment.

Petite précision pour terminer: la proche éclipse notable près de chez nous aura lieu le 12 août 2026 et sera presque totale (seuls les Islandais et les Espagnols pourront avoir la version pleine et entière). Il y aura également une version similaire à celle d’aujourd’hui le 29 mars 2025. Pour avoir une éclipse totale en Belgique, il faudra attendre longtemps… très longtemps. Cela ne se déroulera que le 23 septembre 2090. Autant dire qu’il vaut peut-être faire un saut en Espagne dans quatre ans si on veut en voir une.

Sur le même sujet
Plus d'actualité