Midterms : 4 choses à savoir sur les élections de mi-mandat aux États-Unis

Deux ans après l’élection de Joe Biden comme Président des Etats-Unis, les Américains seront appelés aux urnes le 8 novembre 2022 pour élire la Chambre des Représentants et un tiers du Sénat.

Midterms : mode d'emploi
Joe Biden © Belga Image

Les " Midterms ", c’est quoi ?

Les élections de mi-mandat, ou " Midterms ", sont des élections des deux chambres du Congrès des Etats-Unis qui se déroulent dans les 50 Etats fédérés du pays. Ces élections se dérouleront le 8 novembre, soit deux ans après le début de mandat de Joe Biden comme Président des Etats-Unis.

Les " Midterms " sont des élections importantes pour le Président car elles peuvent l’empêcher d’appliquer le programme pour lequel il a été élu. Depuis l’instauration d’un bipartisme démocrate-républicain, le parti représenté à la Maison-Blanche a presque toujours perdu des élus au Congrès à mi-mandat.

Qui sera élu ?

A la suite de ces élections, les 435 sièges de la Chambre des représentants seront renouvelés, ainsi qu’un tiers des sièges du Sénat. Il s’agit d’un scrutin uninominal majoritaire à un tour, hormis quelques exceptions, précise Le Soir.

Le 8 novembre, les Américains seront également appelés à voter pour des élections locales pour élire leur gouverneur, procureur général, secrétaires et trésoriers d’état. Des référendums auront lieu dans le Michigan et en Californie sur la protection du droit à l’avortement.

A lire aussi : Midterms: un candidat qui fait campagne avec une sextape et autres infos insolites

Les thèmes de la campagne

Dans de récents discours, Joe Biden a promis de protéger le droit à l’avortement et affiché sa volonté de s’attaquer au prix élevé de l’essence

26% des citoyens américains ont cité l’économie comme principale préoccupation et 18% l’inflation, selon un sondage récent de l’institut Siena avec le New York Times. C’est un problème que le président ne pourra pas résoudre rapidement. Et même sur les sujets où il se sent en confiance, les choses ne sont pas si simples.

Dans un discours mardi, le Président démocrate a misé sur l’indignation déclenchée par la volte-face de la Cour suprême sur l’avortement en juin pour faire le plein des voix à gauche et au centre. Mais le sondage Siena/New York Times va à l’encontre des espoirs de Joe Biden: seuls 5% des interrogés ont affirmé que l’avortement était leur première préoccupation.

Joe Biden va-t-il perdre sa majorité ?

A quelques semaines des élections, les Américains semblent pencher en faveur du message républicain. Selon l’Institut FiveThirtyEight, les républicains auraient 73% de chance de gagner une majorité à la Chambre de Représentants. Le Sénat resterait quant à lui démocrate.

Pour l’heure, les tentatives de Joe Biden d’aider son parti ont eu un effet limité, son impopularité ne lui facilite pas la tâche. Les élections de mi-mandat étant traditionnellement difficiles pour le parti au pouvoir, une lourde défaite des démocrates ne serait donc pas étonnante.

Les experts de la newsletter spécialisée Larry Sabato’s Crystal Ball, de l’université de Virginie, ont déclaré mercredi que le parti du président semblait revenir à la réalité, après des espoirs fous de réussite. " Il est tout simplement difficile de prospérer pour un parti avec un président impopulaire, confronté à de fortes inquiétudes des citoyens sur des sujets comme l’économie et l’inflation. "

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité