Faut-il se débarrasser de Père Fouettard? Le film " Cheval de Saint-Nicolas " ne sera plus diffusé aux Pays-Bas

Face à la controverse, le producteur du film le plus célèbre sur Saint-Nicolas a pris la décision de mettre fin à sa diffusion.

Un film sur Saint-Nicolas ne sera plus diffusé
Père Fouettard © Belga Image

Chaque année, le débat fait rage : faut-il se débarrasser de Père Fouettard ? Comme en Belgique, la controverse est vive aux Pays-Bas. Le film néerlandais " Cheval de Saint-Nicolas " vient d’y être interdit en raison de l’apparition du compagnon de Saint-Nicolas. C’est le producteur lui-même qui a pris la décision de mettre fin à la diffusion du film.

" Het Paard van Sinterklaas ", sorti en 2005, a rencontré un franc succès aux Pays-Bas en attirant plus d’un demi-million de visiteurs dans les cinémas. Le film a également remporté plusieurs prix internationaux, dont un en Chine.

" C’est vraiment dommage que nous ayons mis Zwarte Piet dans le film à l’époque ", a déclaré le producteur, Burny Bos. " Nous n’y avons pas réfléchi attentivement. Je comprends maintenant pourquoi de nombreux Néerlandais s’opposent à ce personnage et je pense qu’en l’état, ce film ne doit plus être diffusé ".

Le film n’a d’ailleurs plus été diffusé par la NPO (entreprise publique chargée du service public de la radio et de la télévision des Pays-Bas) depuis 2019, en raison de sa politique de ne plus réaliser, ni diffuser d’émissions avec Père Fouettard : " Je pense que c’est très sensé, ce film ne devrait plus être diffusé. C’est une décision rigoureuse, mais c’est la seule bonne ", ajoute Burny Bos.

 

Réactions belges

La décision de Burny Bos a fait réagir en Belgique. Notamment Georges-Louis Bouchez, le président du MR : " Les dérives wokistes amènent à une société où seule la stupidité et une éventuelle culpabilité triomphent. Respectons les traditions, réglons les véritables problèmes et cessons de détruire notre culture, également sous ses aspects populaires ", écrit-il sur Twitter.

Jacqueline Galant, elle, assure que la tradition perdurera dans sa commune : " Je peux vous assurer qu’à Jurbise, les traditions sont et seront respectées ! Père Fouettard et la croix sur la mitre de Saint Nicolas. C’est quand même incroyable, ce genre de polémiques stériles. Il y a d’autres combats à mener, surtout en ce moment ! "

" Une valeur culturelle et historique "

Le producteur n’exclut pas que le film puisse être diffusé à nouveau dans le futur, avec une clause de non-responsabilité qui expliquerait qui est Père Fouettard : " Je peux imaginer que le film peut avoir une valeur culturelle et historique précisément à cause de Père Fouettard : comme une leçon, prouvant que nous avons parcouru un long chemin. Mais faire cela maintenant serait principalement une provocation pour les personnes qui s’opposent à juste titre à Père Fouettard ".

Sur le même sujet
Plus d'actualité