Les Pays-Bas enquêtent sur le rôle de Dutroux dans un enlèvement en 1993

Marc Dutroux est suspecté d'être impliqué dans la disparition d'une jeune étudiante néerlandaise disparue il y a 30 ans.

Victimes de Marc Dutroux
Portraits des victimes de Marc Dutroux (Julie, Mélissa, An et Eefje), le 29 février 2004 devant le tribunal d’Arlon ©BelgaImage

La police et la justice néerlandaise enquêtent sur la possible implication du tueur en série Marc Dutroux dans la disparition de l’étudiante néerlandaise Tanja Groen, 18 ans, en 1993 à Maastricht, ville du sud-est des Pays-Bas située non loin de la frontière belge. Des sources dans les cercles judiciaires aux Pays-Bas et en Belgique ont confirmé l’information au journal néerlandais De Limburger.

Une méthode d’enlèvement similaire

Une demande d’assistance juridique a été déposée en Belgique, dans laquelle la justice demande de comparer l’ADN féminin inconnu trouvé dans les maisons et les camionnettes de Dutroux avec celui de Tanja Groen. Les résultats seront transmis "dans les plus brefs délais" au parquet du Limbourg néerlandais, précise aux médias néerlandais le procureur général Jean-Baptiste Andries du parquet de Liège.

Des devoirs d’enquête sont également effectués. La cellule "cold case" de la police du Limbourg néerlandais s’est entretenue avec divers témoins. Les enquêteurs examinent aussi si les faits et circonstances entourant la disparition de Tanja Groen peuvent être liés à Marc Dutroux. Ses méthodes, selon lesquelles il enlevait des filles et les embarquait avec leur vélo dans une camionnette, pourraient correspondre à la façon dont a disparu Tanja Groen, vue pour la dernière fois en train de faire du vélo à Maastricht à l’été 1993.

Sur le même sujet
Plus d'actualité