La Grande-Bretagne face à un " risque important " de pénuries de gaz cet hiver

Le régulateur britannique met en garde contre des pénuries de gaz "importantes".

©Belga Une pénurie de gaz au Royaume-Uni cet hiver?
File photo dated 01/03/22 of commuters queuing for a bus outside Oxford Street underground station in London. Bus journeys in England will be capped at £2 from January to March next year, the Government has announced. The move, announced by Transport Secretary Grant Shapps, will see the price of a single bus journey in England capped at £2 for three months amid growing concerns about the cost of living this winter. Issue date: Saturday September 3, 2022.

La Grande-Bretagne fait face à un " risque important " de pénurie de gaz cet hiver, a averti le régulateur national de l’énergie alors que l’approvisionnement de la Russie vers l’Europe a été pratiquement interrompu.

L’Office des marchés du gaz et de l’électricité (Ofgem) a déclaré que le pays pourrait être confronté à une " urgence d’approvisionnement en gaz ", dans une lettre obtenue par le journal The Times.

" Un risque important "

La Grande-Bretagne produit une grande partie de son propre gaz mais la majorité est toujours importée, notamment via la Norvège. Pendant les vagues de froid hivernales, la Grande-Bretagne importe normalement du gaz à partir de sites de stockage en Europe continentale. Mais les pays européens sont susceptibles d’avoir eux-mêmes besoin de ce gaz avec la baisse de l’approvisionnement depuis la Russie.

En raison de la guerre en Ukraine et des pénuries de gaz en Europe, il existe un risque important que des pénuries de gaz se produisent pendant l’hiver 2022/23 en Grande-Bretagne" , écrit l’Ofgem.

Sur le même sujet
Plus d'actualité