"Ne pas jeter de l’huile sur le feu": Alexander De Croo réagit aux menaces de Poutine

Le Premier ministre appelle à ne pas céder à la provocation et à continuer à soutenir l'Ukraine.

Alexander De Croo
Alexander De Croo ©Belga

Le Premier ministre Alexander De Croo a préconisé mercredi de "rester calme et de ne pas jeter d’huile sur le feu" après le discours ferme du président russe Vladimir Poutine, lequel vient de décider une mobilisation partielle de son armée dans son offensive contre l’Ukraine.

"Je crois que nous devons réagir avec le calme nécessaire", a commenté M. De Croo auprès de la VRT. "Il ne faut pas jeter d’huile sur le feu. Nous ne devons pas agir par provocation". D’un autre côté, le Premier ministre estime que l’Occident ne peut se laisser intimider par le président russe. "Nous devons être clairs dans notre attitude et continuer à soutenir l’Ukraine".

Le chef du gouvernement rappelle ainsi l’envoi par la Belgique d’armes vers l’Ukraine pour un montant total de 55 millions d’euros depuis le début du conflit. "Nous continuerons dans cette voie, dans les domaines où nous sommes forts".

Quant à la menace nucléaire exprimée par la Russie, M. De Croo rappelle que celle-ci n’est pas nouvelle. "Il y a quelques mois, la Russie l’avait déjà fait. L’Otan avait alors réagi de manière très calme. Je pense que c’est ce que nous allons faire à nouveau".

Sur le même sujet
Plus d'actualité