Premier test de défense contre les astéroïdes pour les Etats-Unis et l’Europe

L'ESA et la NASA vont tester leur système de défense contre les astéroïdes menaçants pour notre planète. La Belgique aussi prend part au projet.

Tir contre les astéroides
Le projet de défense. (@NASA)

L’Europe participe à une mission de la Nasa (l’agence fédérale chargée du programme spatial américain) de défense contre les astéroïdes menaçants pour notre planète, a annoncé l’Agence spatiale européenne (ESA) jeudi lors d’une vidéoconférence. La Belgique aussi prend part au projet.

La mission, baptisée DART (pour Double Asteroid Redirection Test), doit examiner si un véhicule spatial est capable de dévier suffisamment un astéroïde en s’écrasant à sa surface pour que ce dernier ne constitue plus une menace pour la Terre.

L’engin de 620 kg, lancé dans l’espace en novembre 2021, doit entrer lundi à 03h14 (HB) en collision avec l’astéroïde Dimorphos, qui mesure 160 mètres, à 11 millions de kilomètres de nous. Dimorphos constitue une "lune" du plus gros astéroïde Didymos. Ce système a été découvert en 1996 et ne constitue pas de menace pour la Terre. Par comparaison, DART et ses deux caméras optiques ne sont pas plus gros qu’une boîte à chaussures.

µL’effet de cette collision ne sera pas connu tout de suite, prévient l’ESA. Pour cette mission, l’agence européenne met notamment son système de pistage spatial Estrack à disposition.

De son côté, une équipe de recherche de l’Observatoire royal de Belgique participera au traitement des données livrées par DART, qui doit notamment servir à mieux connaître la composition interne des astéroïdes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité