Ukraine: Izioum reconquise

L'Ukraine revendique le contrôle d'Izioum. Cela parachève une reconquête éclair de la région, la plus importante avancée pour Kiev depuis avril dernier.

Drapeaux ukrainiens à Balakliya
Drapeaux ukrainiens brandis à Balakliya, près d’Izioum, le 10 septembre 2022 ©BelgaImage

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé ce dimanche que l’Ukraine avait pris le contrôle de la ville d’Izium, une place stratégique dans la région de Kharkiv (nord-est). Une affirmation confirmée par l’Institute of War américain. Les troupes russes se retirent également dans la région méridionale de Kherson, assure l’état-major ukrainien.

L’oblast de Kharkiv quasiment totalement reconquis

La reconquête d’Izioum permet à l’Ukraine de confirmer sa plus grande victoire depuis le départ de l’armée russe de la région de Kiev, en avril dernier. Il s’agirait d’un tournant dans la guerre, l’Ukraine ayant récupéré en quelques jours la quasi-totalité de l’oblast (province) de Kharkiv, la deuxième plus grande ville du pays. Plus tôt dimanche, une carte publiée par le ministère russe de la Défense montrait que les forces russes s’étaient retirées au-delà des rivières Oskol et Severski Donets dans la région. Dans cette même zone, des installations énergétiques ukrainiennes ont été visées dans la zone de Kharkiv, entraînant des coupures d’électricité. Kiev accuse Moscou de frappes "de vengeance", suite à sa contre-offensive.

La ligne de front pourrait ainsi se déplacer vers les oblasts de Louhansk et Donetsk, à l’extrême-est. CNN relaye en ce sens les propos du chef de l’administration militaire régionale de Louhansk, Serhiy Hayday, qui indique que la ville de Lysychansk était la cible de la nouvelle offensive. Le président Zelensky affirme également que les troupes russes se retireraient de Svatove. Ces deux villes se situent dans l’oblast de Louhansk. Ces informations doivent encore être confirmées par des sources indépendantes.

Du côté de Kherson (sud), les troupes russes auraient déjà quitté leurs positions à certains endroits. Dans la ville de Nova Kachovka, sur la ville sud du fleuve Dniepr, des soldats russes ont évacué un hôpital. L’information n’a pas pu être vérifiée de manière indépendante. La Russie n’a pas encore réagi à ces informations. Les Russes ont également déclaré que de lourdes pertes avaient été infligées à l’Ukraine dans la région de Mykolaïv (au nord de Kherson).

Sur le même sujet
Plus d'actualité