Les strictes consignes pour se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II

L'exposition de la dépouille d'Elizabeth II au palais de Westminster, jusqu'à son enterrement lundi, sera très encadrée.

Un portrait de la reine Elizabeth II avant son enterrement
Un portrait de la reine Elizabeth II au palais de Westminster. © BelgaImage

Une longue attente, ni gros sacs, ni photos : les centaines de milliers de personnes attendues à partir de mercredi pour se recueillir devant le cercueil d’Elizabeth II au palais de Westminster à Londres devront suivre des règles strictes. La dépouille de la reine doit être transférée d’Écosse à Londres en avion mercredi. Après un passage par Buckingham Palace, son cercueil sera ensuite exposé au palais de Westminster où le public pourra aller lui rendre hommage à partir de 16H00 GMT et, sans interruption, jusqu’à lundi matin 5H30 GMT.

Ses funérailles auront lieu peu après, à 10H00 GMT, à l’Abbaye de Westminster.

File interminable, pas de photos

Plus de 200.000 personnes s’étaient déplacées en 2002 pour défiler devant le cercueil de " Queen Mum ", la mère d’Elizabeth II. Cette fois, 750.000, selon le journal The Times, pourraient tenter d’approcher le cercueil de la défunte reine, posé sur une estrade et drapé de l’étendard royal. Elles devront faire preuve de patience, avec probablement des kilomètres de queue dans les rues autour du palais, tout comme un défi logistique attend les forces de l’ordre pour assurer le bon déroulement de cet hommage.

" La file risque d’être très longue. Il vous faudra attendre pendant de nombreuses heures, parfois la nuit et avec peu d’occasions de vous asseoir ", a ainsi prévenu le gouvernement britannique dans un document édictant les règles à respecter. Il recommande ainsi d’emporter des vêtements adaptés à toutes les conditions climatiques possibles, de la nourriture et des boissons à consommer " avant d’entrer " dans la zone de contrôle ainsi qu’une batterie de recharge externe pour les téléphones portables.

Un dispositif sécuritaire " du type de celui en vigueur dans les aéroports " sera déployé, avec des " restrictions draconiennes " concernant ce que chacun pourra apporter avec lui. Chaque personne se verra remettre un bracelet, qu’elle devra enlever à la sortie.

" Un seul petit sac par personne " sera autorisé dans l’enceinte du palais et avec " une ouverture simple ou une fermeture éclair pour pouvoir passer rapidement " les différents points de contrôle présents sur le parcours. Ceux qui auront un sac trop grand devront le laisser à l’entrée, mais " sans garantie " qu’il y ait suffisamment de place, prévient le document.

Dans le palais, aucune fleur, aucune bougie, ni petits jouets ou peluches ne pourront être déposés, le gouvernement rappelant que cela peut se faire dans plusieurs autres lieux de la capitale. Il ne sera pas possible non plus de prendre de photos ou de réaliser des vidéos avec son téléphone portable. Le gouvernement appelle enfin chacun à " se vêtir de manière appropriée pour l’occasion ", sans vêtements affichant des " slogans politiques ou injurieux ".

Sur le même sujet
Plus d'actualité