Royaume-Uni: qui pour succéder à Boris Johnson au poste de Premier ministre?

La secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères Liz Truss ou le ministre des Finances Rishi Sunak ? Le successeur de Boris Johnson sera connu ce lundi.

Royaume-Uni: qui pour succéder à Boris Johnson au poste de Premier ministre?
Rishi Sunak et Liz Truss. (@Belga Image)

On dépouille les urnes ce week-end au Royaume-Uni. Le Parti Conservateur, au pouvoir, devait se choisir un nouveau leader. Début juillet, Boris Johnson avait remis sa démission de la présidence, suivi par d’autres figures importantes du parti. On peut dire qu’il a été en quelque sorte poussé vers la sortie après de nombreux scandales et autres polémiques, dont les fameuses fêtes dans sa résidence de Downing Street en plein confinement.

Les adhérents au parti devaient donc décider qui ils voulaient voir mener les Conservateurs ce vendredi. Les résultats du dépouillement sont attendus demain. Le ou la vainqueur pourrait donc prendre ses nouvelles fonctions dès mardi, après avoir rencontré la reine. Une fois n’est pas coutume, cette première entrevue au sommet ne se fera pas à Buckingham, mais bien en Écosse, dans la résidence royale de Balmoral.

Deux candidats étaient en lice pour le poste de leader de parti. L’un d’entre eux sera donc prochainement le chef du gouvernement du Royaume-Uni.

Liz Truss

La favorite est Liz Truss, en tête des sondages depuis plusieurs mois. Loin d’être une inconnue outre-Manche, elle fait partie du gouvernement depuis 2014 sous Cameron, May puis Johnson, occupant divers postes au fil du temps.  Actuellement, elle est ministre de l’Egalité et secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères.

Auparavant farouchement opposée à la sortie du pays de l’Union Européenne, elle est devenue pro-Brexit après le référendum. Elle fut également la toute première Lord chancelière, titre attribué au secrétaire d’Etat à la Justice, de l’histoire du pays.

Elle a annoncé que si elle était élue, elle se concentrerait sur les prix de l’énergie et la crise économique.

Rishi Sunak

Son opposant, Rishi Sunak, était ministre des Finances de 2020 jusqu’à début juillet. Il a également occupé différents postes dans différents gouvernements depuis quelques années.

Il s’est inscrit en opposition aux propositions de Liz Truss, les jugeant irréalistes. Mettant en avant le patriotisme, l’égalité et le travail, il a promis de se concentrer sur la lutte contre l’inflation, mettant en avant son bilan durant la pandémie. Il a été à l’origine de plusieurs mesures d’aides et de soutiens à la population durant la crise sanitaire.

Au vu des sondages, il a peu de chances de remporter le duel, mais a fait campagne jusqu’à la dernière minute, voulant créer la surprise et faire mentir les sondages.

Vers la droite

Durant la campagne, les deux candidats ont bougé le curseur politique de leur parti vers la droite, vers des thèmes chers à Thatcher justement, dont une partie des électeurs sont nostalgiques : tradition, amour de la patrie, le travail, le libéralisme…

Liz Truss joue même sur la ressemblance avec la Dame de Fer, s’habillant avec des tenues similaires, mais aussi en promettant des baisses d’impôts, comme son modèle dans les années 80.

Rishi Sunak lui se positionne dans la lignée économique Margaret Thatcher, prônant des efforts budgétaires de la part du gouvernement pour maitriser l’inflation et les dépenses publiques.

Un élan à droite qui jure avec les politiques des Premiers ministres précédents qui ont essayé de donner une nouvelle image à leur parti, moins froide et conservatrice, bien qu’il se nomme ainsi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité