Une mousson meurtrière au Pakistan : déjà plus de 1.000 morts depuis juin

Depuis juin, les pluies saisonnières s'abattent sur le pays. Le bilan humain est particulièrement lourd après trois mois de pluies intenses.

Une mousson meurtrière au Pakistan : déjà plus de 1.000 morts depuis juin
©Belgaimage

Les inondations provoquées par les pluies de mousson débutées en juin ont franchi la barre des 1.000 morts au Pakistan, selon le dernier bilan publié dimanche par l’Autorité nationale de gestion des catastrophes (NDMA).

Au cours des dernières 24 heures, 119 personnes sont décédées, portant le bilan à 1.033 personnes, tandis que de fortes pluies continuaient de s’abattre dimanche sur certaines parties du pays. Plus de 33 millions d’habitants, soit un Pakistanais sur sept, ont également été touchés par les inondations et près d’un million de maisons ont été détruites ou gravement endommagées, selon le gouvernement.

La NDMA a indiqué que plus de 80.000 hectares de terres cultivables avaient été ravagées et plus de 3.400 kilomètres de routes et 149 ponts emportés par les eaux. La mousson, qui dure habituellement de juin à septembre, est essentielle pour l’irrigation des plantations et pour reconstituer les ressources en eau du sous-continent indien. Mais elle apporte aussi chaque année son lot de drames et destructions.

Sur le même sujet
Plus d'actualité