Les impressionnantes images de Paris sous le déluge

La capitale française s'est retrouvée sous l'eau en plusieurs endroits suite à des précipitations très importantes.

Rue du Faubourg-Saint-Antoine inondée
La rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris sous eau, le 16 août 2022 @BelgaImage

Le trafic a été temporairement perturbé mardi soir dans les transports en commun à Paris et en Ile-de-France en raison de fortes intempéries, des orages qualifiés de "très intenses" mais pas "record" par Météo France. La capitale française a vu plusieurs de ses rues finir sous l’eau.

L’équivalent d’un petit mois de pluie

A 19h00, plus de 40 millimètres de pluie étaient tombés en l’espace de 90 minutes, selon les relevés de Météo France à la station du parc Montsouris, soit quasiment "70% de ce qui tombe normalement en un mois tout cumulé", souligne un porte-parole à l’AFP.

Peu après 18h00, plusieurs stations du métro parisien – sur les lignes 10, 12, 6, 9, 4 et 8 notamment – avaient successivement fermé leurs accès à cause des intempéries et notamment de l’eau de pluie qui dévalait certains escaliers donnant accès aux quais. Le trafic qui avait été perturbé sur l’ensemble de la ligne 6 du métro, était redevenu normal, seuls les accès à la station Daumesnil restant fermés. Sur la ligne H, le trafic restait "ralenti entre Paris Gare du Nord et Persan Beaumont dans les deux sens via Valmondois " en raison de " conditions météorologiques dégradées". Après de fortes perturbations sur la ligne J entre Paris Saint-Lazare et Ermont-Eaubonne, Gisors et Mantes-la-Jolie via Conflans Sainte-Honorine dans les deux sens, le compte Twitter de cette ligne indiquait peu avant 20h00 que le trafic revenait "progressivement à la normale sur ces axes de circulation".

Météo France a par ailleurs placé mardi huit départements de l’arc méditerranéen en vigilance orange en raison de risques d’orages potentiellement violents, en particulier s’ils sont stationnaires, pouvant entraîner de forts cumuls de pluie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité