Quand le FBI défie Donald Trump

L’ancien président républicain a à nouveau affaire à la justice américaine. Avec quelle implication pour sa candidature?

Quand le FBI défie Donald Trump
© BelgaImage

FBI

Perquisition
Pour la première fois de l’histoire des États-Unis, un ancien président a été perquisitionné par le FBI. Et c’est évidemment Donald Trump qui est entré dans la légende. Sa demeure de Mar-a-Lago, en Floride, a été visitée par une poignée d’agents fédéraux. Leur mandat approuvé par un juge pourrait indiquer qu’ils enquêtent sur un crime fédéral.

Archives
La perquisition concernerait des documents que Trump a emportés après son départ de la Maison-Blanche. Aux USA, une loi oblige les présidents à remettre tous les documents de leur mandat aux Archives nationales. Les autorités s’inquiéteraient notamment de la fuite de documents concernant l’arme nucléaire.

Inéligibilité?
Article 18, section 2071 du Code des États-Unis. C’est là qu’est inscrite la loi qui condamne la dissimulation ou la destruction de documents officiels. S’il est avéré que Trump s’en est rendu coupable, il risque trois ans de ­prison, et en théorie, l’impossibilité de se représenter comme candidat à la Maison-Blanche.

Capitole
Outre cette affaire d’archives, Donald Trump est dans le viseur de la justice américaine pour le rôle qu’il a joué dans l’attaque du Capitole du 6 janvier 2021. Ainsi que pour sa tentative d’annulation des résultats de l’élection présidentielle de 2020 qui a vu gagner Joe Biden.

FBI perquisitionne le domicile de Donald Trump

© BelgaImage

Trump

Victime
Le fantasque président a bien évidemment réagi: “Ma belle maison, Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, est assiégée, prise d’assaut et occupée par de nombreux agents du FBI. Ils ont même forcé mon coffre-fort!” Il a également insinué que le FBI avait placé des preuves dans sa villa, argumentant que personne n’avait pu s’en approcher durant la perquisition.

Dans les toilettes
À la Maison-Blanche, nombreux sont ceux qui ont témoigné du fait que Donald Trump gérait ses archives avec négligence, déchiquetant frénétiquement des documents.

Trump 2024
Donald Trump prévoit de se représenter à la présidence en vue des élections de 2024. Un récent ­sondage réalisé au sein du Parti républicain révèle d’ailleurs qu’il reste, et de loin, la préférence des militants conservateurs.

Une aubaine?
Pour le Washington Post, les perquisitions du FBI pourraient au contraire constituer une aubaine pour le ­magnat de l’immobilier. C’est une preuve de plus, pour Trump et pour ses adeptes, que l’administration Biden s’acharne contre lui. Une attaque des autorités envers Trump ne fait qu’attiser l’enthousiasme de son électorat. Biden le sait et va devoir le gérer alors que les ­midterms de mi-novembre approchent.

Sur le même sujet
Plus d'actualité