Le complotiste Alex Jones condamné à payer 45 millions de dollars

Alex Jones a été condamné pour une de ses théories du complot qu'il a fini par rejeter alors qu'il était poursuivi en justice.

Alex Jones à Washington
Alex Jones parlant à des partisans de Donald Trump, à Washington D.C. le 12 décembre 2020 @BelgaImage

Le célèbre théoricien du complot américain d’extrême droite Alex Jones doit payer une nouvelle amende de 45 millions de dollars aux parents d’un enfant décédé lors de la fusillade de 2012 à l’école primaire de Sandy Hook. Cela a été décidé par un jury au Texas. Il a déjà condamné jeudi à payer des dommages et intérêts de plus de 4 millions de dollars.

Un rétropédalage trop tardif

L’influent Alex Jones a rejeté à plusieurs reprises les informations sur la fusillade via sa fausse chaîne d’information et son podcast très écouté, les qualifiant de mise en scène. La tuerie aurait été organisée pour discréditer le lobby des armes à feu, selon lui. Il était jugé au Texas après qu’un couple qui avait perdu un enfant dans la fusillade l’ait traduit en justice. Jeudi, le jury l’a condamné à payer 4,1 millions de dollars de dommages et intérêts. Ce vendredi, le jury a décidé que Jones devait également payer une amende de 45,2 millions de dollars, convertie en 44,4 millions d’euros.
Au total, Jones doit débourser près de 50 millions de dollars. Le couple avait réclamé 150 millions de dollars.

Le complotiste a admis lors du procès que la fusillade avait bel et bien eu lieu. La fusillade de Sandy Hook a tué 20 enfants et six adultes. L’agresseur était un jeune homme armé d’un fusil semi-automatique. Jones devra bientôt répondre de deux autres poursuites pour ses déclarations sur la fusillade mortelle.

Sur le même sujet
Plus d'actualité