10 choses à savoir sur Giorgia Meloni, la Marine Le Pen italienne

La présidente du parti d’extrême droite Frères d’Italie est la favorite des prochaines élections anticipées.

Giorgia Meloni
© BelgaImage

Incendiaire

Giorgia Meloni est née à Rome dans une famille aisée en janvier 1977, d’un père comptable communiste et d’une mère femme au foyer très religieuse. À l’âge de trois ans, elle met le feu à l’appartement familial en jouant avec des allumettes.

Traumatisme

Après la séparation de ses parents, son père part pour les Canaries. Elle refuse de le revoir. Elle n’en parlera jamais et certains pensent que seule sa carrière politique lui a permis de trouver sa réelle dimension et d’échapper à ce trauma.

Précoce

À 15 ans, elle milite au sein de l’organisation étudiante de droite Action Étudiante. Parallèlement à sa formation de journaliste, elle adhère au Mouvement social italien, héritier du Parti national fasciste de Benito Mussolini. Elle n’a que
21 ans quand elle entre au Conseil de la province de Rome.

Ministre

En 2006, elle est élue députée dans le Latium. Deux ans plus tard, elle est ministre de la Jeunesse dans le quatrième gouvernement Berlusconi. Elle a 31 ans, ce qui en fait la plus jeune ministre de l’histoire italienne. En 2012, à 35 ans, elle crée son parti Frères d’Italie.

Programme

Elle est réputée pour ses sorties xénophobes et homophobes: fermeture des accès frontaliers aux migrants, opposition aux droits LGBT, positions anti-musulmans… Cependant, elle ne compte pas revenir sur le droit à l’avortement, même si elle le désapprouve, en tant que “femme, mère, Italienne et chrétienne”.

Réaliste

Son intransigeance se mesure surtout sur le plan intérieur. À l’international, elle s’oppose à l’impérialisme russe ou chinois et s’aligne sur des positions atlantistes en dénonçant l’invasion de l’Ukraine.

Comparaisons

Si on la surnomme la Marine Le Pen italienne, elle serait en fait plus proche des positions plus tranchées de sa nièce Marion Maréchal-Le Pen. Par ailleurs, elle entretient des relations étroites, voire amicales, avec le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki et le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, deux leaders au profil ultra-souverainiste.

Favorite

Suite à la crise politique récente et à la démission du Premier ministre Mario Draghi, des élections législatives sont prévues fin septembre. Giorgia Meloni et son parti Frères d’Italie caracolent en tête dans les sondages, avec 24 % des intentions de vote. Une coalition formée avec Forza Italia de Silvio Berlusconi et la Ligue populiste est évoquée.

Mémoires

Ses mémoires, Je suis Giorgia Meloni: mes racines et mes idées, ont été publiés en mai dernier. Ils auraient déjà été réédités une douzaine de fois et vendus à plus de 160.000 exemplaires. Soit l’ouvrage non fictionnel le plus vendu de la période dans la péninsule.

Récidiviste

Si cela doit finir dans les flammes, alors nous devrions brûler tous ensemble”, écrit-elle dans ses mémoires.

Sur le même sujet
Plus d'actualité