Ukraine: les États-Unis condamnent les frappes russes sur le port ukrainien d’Odessa

Les États-Unis ont condamné samedi les frappes de missiles russes contre le port ukrainien d'Odessa sur la mer Noire, affirmant qu'elles "jettent un doute sérieux" sur l'engagement de la Russie concernant le déblocage des exportations de céréales dans le cadre de l'accord qu'elle a signé la veille à Istanbul.

Odessa Ukraine
Un village de la région d’Odessa, détruit par les bombardements russes © Belga Image

" Cette attaque jette un doute sérieux sur la crédibilité de l’engagement de la Russie à l’égard de l’accord d’hier et sape le travail de l’ONU, de la Turquie et de l’Ukraine pour acheminer des denrées alimentaires essentielles vers les marchés mondiaux ", a déclaré le secrétaire d’État américain Antony Blinken dans un communiqué.

Des frappes russes ont touché samedi le port d’Odessa, a assuré l’Ukraine, accusant Vladimir Poutine d’avoir " craché au visage " de l’ONU et de la Turquie et de compromettre l’application de l’accord signé la veille sur la reprise des exportations des céréales bloquées par la guerre. " Le port d’Odessa, où les céréales sont traitées en vue d’être expédiées, a été bombardé. Nous avons abattu deux missiles et deux autres missiles ont touché le territoire du port, où, évidemment, il y a des céréales ", a déclaré un porte-parole de l’armée de l’air ukrainienne. " Quelques personnes sont blessées ", a affirmé le gouverneur de la région, Maksym Martchenko, sans préciser combien et évoquant des " infrastructures portuaires endommagées ". 

Le grand port d’Odessa est crucial pour la reprise des exportations de céréales ukrainiennes. Sans réagir directement, Moscou a nié toute implication dans ces frappes auprès d’Ankara. " Les Russes nous ont dit qu’ils n’avaient absolument rien à voir avec cette attaque et qu’ils examinaient la question de très près ", a assuré le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar.

Sur le même sujet
Plus d'actualité