La Syrie rompt ses relations diplomatiques avec l’Ukraine

La Syrie a annoncé mercredi qu'elle rompait ses relations diplomatiques avec Kiev conformément au principe de "réciprocité", après que l'Ukraine a pris la même mesure fin juin à la suite de la reconnaissance par le gouvernement syrien de l'indépendance des républiques séparatistes prorusses.

Ukraine et Syrie

Une source au ministère syrien des Affaires étrangères citée par l’agence de presse officielle Sana a déclaré que la " République arabe syrienne avait décidé de rompre les relations diplomatiques avec l’Ukraine, conformément au principe de réciprocité et en réponse à la décision du gouvernement ukrainien ".

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait annoncé le 29 juin mettre fin aux relations diplomatiques avec la Syrie, après que le régime de Damas a reconnu l’indépendance des républiques séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk, dans l’Est de l’Ukraine, soutenues par Moscou depuis 2014. " Il n’y aura plus de relations entre l’Ukraine et la Syrie ", avait déclaré M. Zelensky à l’époque.

La Syrie avait également annoncé fin juin reconnaître l’indépendance des républiques séparatistes prorusses de Donetsk et de Lougansk, devenant ainsi le premier pays étranger à le faire. Jusqu’à présent, seul Moscou avait reconnu en février l’indépendance de ces deux régions ukrainiennes, quelques jours avant le début de l’invasion russe.

Ce n’est pas la première fois que la Syrie exprime son soutien à des territoires dont la Russie reconnaît l’indépendance. En 2018, Damas avait reconnu l’indépendance des régions séparatistes d’Abkhazie et d’Ossétie du Sud en Géorgie. La Syrie et la Russie sont alliées depuis des décennies mais les liens se sont sensiblement renforcés à la faveur du conflit syrien et de l’intervention militaire de Moscou à partir de 2015 au côté du régime de Bachar al-Assad.

Sur le même sujet
Plus d'actualité