La population mondiale en cinq chiffres

Selon les Nations unies, nous serons 8 milliards de Terriens dès novembre prochain.

population mondiale
© Adobe Stock

10,4 milliards

Le pic de population que devrait atteindre l’humanité en 2080. Ce chiffre ne devrait plus évoluer à la hausse après cette date, du moins jusqu’à la fin du XXIe siècle.

1 %

Le taux de croissance démographique mondial actuel. Soit le plus bas enregistré depuis 1950.

2023

Dès l’année prochaine, l’Inde devrait surpasser la Chine et devenir le pays le plus peuplé au monde, avec plus d’1,4 milliard d’habitants.

2,3

Le nombre d’enfants par couple à l’échelle mondiale aujourd’hui. À comparer aux cinq enfants en moyenne conçus dans les années 1950.

16 %

La proportion de la population mondiale qui sera âgée de 65 ans ou plus en 2050. Elle est de 10 % aujourd’hui.

Le point final

À l’occasion du World Population Day, les Nations unies ont publié leurs dernières projections démographiques à l’échelle du globe. Le passage de ce cap du huitième milliard, onze ans seulement après le septième, cache en fait des réalités très contrastées selon les régions du monde. Dans les 30 prochaines années, 8 pays seulement assureront plus de la moitié de la croissance démographique mondiale: République démocratique du Congo, Égypte, Éthiopie, Inde, Nigeria, Pakistan, Philippines et Tanzanie. Soit cinq pays africains, sur un continent qui verra plus de la moitié de ses pays doubler leur population d’ici 2050. À l’inverse, à la même date, la population de 61 pays du globe devrait diminuer de 1 pour cent ou plus. Essentiellement dans l’est de l’Asie et l’Europe de l’Ouest, qui accueillent déjà des populations très vieillissantes. Comment nourrir la Terre en 2100, quand elle comptera 10 milliards d’habitants? Il semble que cela ne soit pas notre principal défi. Le nombre d’humains souffrant de la faim n’a jamais été aussi faible qu’aujourd’hui. C’est plutôt le changement climatique la priorité. Pas parce qu’on serait trop nombreux, mais parce que trop de Terriens vivent de façon non durable.

Sur le même sujet
Plus d'actualité