Assassinat de Shinzo Abe: le choc et les réactions des dirigeants du monde entier

Les dirigeants du monde dénoncent le "meurtre brutal" du "visionnaire" Shinzo Abe, ex-Premier ministre japonais assassiné en plein meeting électoral.

Shinzo Abe
© BelgaImage

L’annonce de l’assassinat vendredi de l’ex-Premier ministre japonais Shinzo Abe a provoqué une vague de réactions internationales, déplorant ci et là la perte d’un homme " visionnaire " et d’un " défenseur de la démocratie ". L’ancien dirigeant de 67 ans prononçait vendredi matin (heure locale) un discours pour le Parti libéral-démocrate (PLD), au pouvoir, en vue des élections sénatoriales de dimanche quand il a été touché par balles au cou. Il est décédé des suites de ses blessures quelques heures plus tard.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a dénoncé sur Twitter le " meurtre lâche et brutal " de Shinzo Abe, " un grand démocrate et défenseur d’un ordre mondial multilatéral ", dont l’attaque " choque le monde entier ".

Je ne comprendrai jamais le meurtre brutal de ce grand homme. Japon, les Européens partagent votre deuil ", a réagi de son côté le président du Conseil européen, Charles Michel, sur le même réseau social, disant avoir appris le décès de M. Abe " avec un profond regret ".

L’Italie est bouleversée par le terrible attentat qui frappe le Japon et son débat démocratique libre ", a déclaré le chef du gouvernement italien, Mario Draghi, dans un message exprimant ses condoléances. " L’attentat mortel perpétré contre Shinzo Abe me laisse stupéfait et profondément attristé ", a écrit sur Twitter le chancelier allemand Olaf Scholz, assurant être " aux côtés du Japon en ces heures difficiles ". " Le Japon perd un grand Premier ministre, qui dédia sa vie à son pays et œuvra à l’équilibre du monde ", a souligné pour sa part le président français Emmanuel Macron dans un tweet.

La Belgique aussi a présenté " ses sincères condoléances à sa famille et au peuple japonais" , par la voix de son Premier ministre Alexander De Croo, qui s’est dit " profondément choqué par l’épouvantable attaque " contre l’ancien Premier ministre japonais.

" Un acte criminel inacceptable "

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, s’est dit " profondément attristé par le meurtre odieux de Shinzo Abe, un défenseur de la démocratie et mon ami et collègue depuis de nombreuses années " dans un tweet. Il a ensuite adressé ses " plus sincères condoléances " à sa famille, au Premier ministre nippon Fumio Kishida et " au peuple du Japon ", un partenaire clé de l’Alliance nord-atlantique.

Le (futur ex-) Premier ministre britannique Boris Johnson a salué le " leadership mondial " de Shinzo Abe, qui fut en poste en 2006 pour un an, puis de nouveau de 2012 à 2020, avant d’être contraint de démissionner pour des raisons de santé. Il est le Premier ministre japonais resté le plus longtemps au pouvoir.

Le président sud-coréen a de son côté dénoncé un " acte criminel inacceptable ". " J’adresse ma sympathie et mes condoléances à sa famille et au peuple japonais pour la perte de leur Premier ministre resté le plus longtemps au pouvoir et homme politique respecté ", a déclaré M. Yoon dans un communiqué rendu public par la présidence sud-coréenne.

Le président russe Vladimir Poutine a, lui, regretté une " perte irréparable " dans un télégramme de condoléances adressé à la mère et à la veuve de Shinzo Abe, à qui il a souhaité " du courage ", selon un communiqué du Kremlin. " De beaux souvenirs de cet homme remarquable resteront pour toujours dans les cœurs de ceux qui le connaissaient ", a-t-il souligné. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a également condamné " de la manière la plus ferme cet attentat ".

Au cours d’une rencontre avec ses homologues japonais et sud-coréen en marge d’une réunion du G20 à Bali, en Indonésie, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déploré la perte d’un " dirigeant visionnaire ". M. Abe a " porté les relations entre nos pays, les États-Unis et le Japon, aux niveaux les plus élevés ", a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité