Un juge texan suspend temporairement l’interdiction d’avorter dans l’État

L'interdiction du droit à l'IVG au Texas a été suspendue selon un scénario semblable à celui constaté en Louisiane... du moins pour l'instant.

Manifestation pro-IVG à Austin
Manifestants pour le droit à l’avortement devant le Capitole d’Austin, au Texas, le 25 juin 2022 @BelgaImage

Après la Louisiane, un juge du Texas a lui aussi temporairement suspendu l’interdiction de l’avortement dans cet État, mardi. Une loi des années 1920 a fait de l’avortement une infraction punissable dans cet État conservateur, mais les mouvements en faveur de l’avortement ont intenté une action en justice contre cette loi, qui a été temporairement gelée.

Un bref répit?

En conséquence, les avortements jusqu’à la sixième semaine de grossesse peuvent à nouveau être pratiqués dans cet État du Sud. Le juge examinera l’affaire sur le fond dans les prochains jours.

À la fin de la semaine dernière, la Cour suprême américaine a mis fin au droit fédéral à l’avortement. Par conséquent, tous les États peuvent désormais choisir par eux-mêmes. Cette décision a donné lieu à de nombreuses manifestations et laisse le pays toujours plus divisé, entre États progressistes et conservateurs.

Sur le même sujet
Plus d'actualité