Quelle est la fortune de Poutine? Une enquête lève un coin du voile

Yachts de luxe, villas, châteaux…Un collectif de médias étrangers a remonté la trace de 4,5 milliards de dollars d’actifs soupçonnés d’appartenir au président russe et à son entourage.

Poutine fortune richesse enquête milliard guerre Ukraine invasion Russie
@BELGAIMAGE

10,2 millions de roubles, soit 114.000 euros. C’est la somme qu’aurait officiellement gagné Vladimir Poutine en 2021. Selon ses services, le président russe possèderait également un appartement de 77 mètres carrés et trois voitures. Publié récemment, ce décompte a provoqué l’hilarité générale parmi les détracteurs du Kremlin, tant ceux-ci soupçonnent le président de détenir en réalité une colossale fortune.

Depuis des années, ONG et journalistes tentent de dresser la cartographie du véritable patrimoine de Poutine, potentiellement fort de nombreuses propriétés immobilières, yachts et jets de luxe, ainsi que de nombreux comptes bancaires. Mais jusqu’ici, il n’avait encore jamais été possible de dégager un lien tangible entre ces différents actifs et Poutine.

Lundi, une enquête du consortium de journalistes d’investigation Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP) et du média indépendant russe Meduza (à laquelle a participé De Tijd), a montré un lien entre 86 sociétés, détenant un total de 4,5 milliards de dollars d’actifs divers. Ceux-ci sont suspectés d’appartenir à Vladimir Poutine et à son entourage. Quel lien ? Les 86 sociétés utilisent toutes le même nom de domaine de messagerie LLCinvest.ru, dont le serveur est hébergé par une petite entreprise informatique russe, Moskomsvyaz.

Corruption and Co.

C’est en épluchant une partie des données internes de Moskomsvyaz que les journalistes ont relevé ce détail. L’enquête montre que les dirigeants ainsi que les employés de sociétés indépendantes sur le papier, ont en réalité communiqué de manière régulière, comme s’ils faisaient partie de la même structure.

"Beaucoup, parmi les hommes d’affaires qui possèdent des sociétés LLCinvest, font partie d’un groupe d’amis et d’associés qui se sont regroupés autour de Poutine lorsque ce dernier était haut fonctionnaire à la mairie de Saint-Pétersbourg, dans les années 1990", a déclaré à l’OCCRP, sous couvert d’anonymat, un spécialiste de la corruption en Russie (propos relayés par Le Monde). "[LLCinvest] ressemble surtout à une coopérative, ou à une association, dans laquelle ses membres peuvent échanger des avantages et des biens".

Par le passé, Sergueï Kolesnikov, un homme d’affaire ayant fui le pays, avait déjà décrit un système analogue. Dans une lettre ouverte, il avait détaillé un schéma de corruption dont il se disait l’architecte, et qui aurait permis à une série d’oligarques russes de réunir des milliards de roubles dans une sorte de "fond d’investissement" au profit de Vladimir Poutine.

Poutine, l’égal de Bezos ou de Musk?

En 2021, le principal opposant russe Alexeï Navalny avait révélé dans une vidéo l’existence d’un palais somptueux au bord de la mer Noire appartenant au maître du Kremlin. Certains experts estiment la fortune de Vladimir Poutine à 40 à 200 milliards de dollars (de 37 à183 milliards d’euros).

Ce qui en ferait du Russe l’homme le plus riche du monde, ou presque. Auprès de TV5 Monde, Galia Ackerman, spécialiste de la Russie, tenait toutefois à nuancer : "Connaissez-vous la différence entre Bernard Arnaud, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg et Vladimir Poutine ? Les premiers possèdent réellement leurs milliards, physiquement, à leur nom. La fortune de Poutine est disséminée à travers le monde et à travers des gens de confiance. S’il perdait le pouvoir, ce n’est pas sur qu’il récupérait sa fortune… D’où l’intérêt d’y rester".

Sur le même sujet
Plus d'actualité