Elections législatives 2022: pas de majorité absolue pour Macron

48 millions d’électeurs français étaient appelés aux urnes pour le deuxième tour des élections législatives. Selon les premiers sondages à la sortie des urnes, le mouvement d'Emmanuel Macron obtient le plus de sièges, mais pas la majorité absolue.

Macron vote au premier tour des législatives françaises 2022
© BelgaImage

La participation au second tour des élections législatives atteignait 38,11% dimanche à 17h00 en métropole, selon le ministère de l’Intérieur, un chiffre en baisse de 1,31% par rapport au premier tour, il y a une semaine, où elle s’établissait à 39,42 %. Elle est en revanche en hausse par rapport au second tour des législatives de 2017 où elle atteignait 35,33% à la même heure.

Les premières estimations

D’après un premier sondage à la sortie des urnes, Ensemble, le mouvement d’Emmanuel Macron n’obtiendrait pas la majorité absolue: il ne récolterait qu’entre 208 et 248 sièges sur  577 (289 sièges sont nécessaire pour atteindre la majorité). Ensemble resterait néanmoins le premier parti. La Nupes en aurait de 163 à 203, le Rassemblement national réaliserait une percée historique (entre 67 et 90 sièges) et la droite (LR et UDI) ne récolterait que de 30 à 50 sièges.

Les premiers résultats dans les outre-mers

La députée sortante et membre du gouvernement Justine Benin a perdu son siège en Guadeloupe, qui reste bien ancrée à gauche, tout comme la Réunion. Des candidats soutenus par la Nupes l’emportent aussi en Martinique, en Guyane et en Polynésie, où Tematai Le Gayic devient, à 21 ans, le plus jeune député de l’histoire de France.

Saint-Barthélémy, Saint-Martin, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna ont élu des candidats macronistes.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité