La situation " s’est aggravée " pour l’armée ukrainienne à Severodonetsk

Après des avancées, la situation "s'est aggravée" pour les forces ukrainiennes à Severodonetsk, une ville-clé de l'est du pays et actuel épicentre de combats acharnés avec les troupes russes, a annoncé lundi matin le gouverneur régional.

 

Situation dans le Donbass
Le Donbass ravagé par le conflit © Belga Image

" Les combats sont très acharnés à Severodonetsk. Nos défenseurs ont réussi à contre-attaquer et libérer la moitié de la ville, mais la situation s’est aggravée pour nous ", a déclaré Serguiï Gaïdaï, gouverneur de la région de Lougansk, sur la télévision ukrainienne 1+1 sans plus de détails.

Selon lui, les bombardements se sont encore intensifiés sur Severodonetsk et Lyssytchansk, ville voisine située sur " les hauteurs " et stratégique pour " tenir la ligne de défense ".  Les Russes " détruisent tout avec leur tactique habituelle de terre brûlée " pour qu’il " ne reste plus rien à défendre ", a-t-il accusé.  Ce centre industriel est la plus grande agglomération encore aux mains des Ukrainiens dans la région de Lougansk, où les soldats russes ont pas à pas avancé ces dernières semaines après s’être retirés ou avoir été chassés d’autres parties du territoire ukrainien, notamment des environs de la capitale Kiev.

Après avoir été dans un premier temps repoussés par une offensive russe sur Severodonetsk, les Ukrainiens y ont progressivement repris du terrain. Le ministère russe de la Défense a, de son côté, assuré samedi que les troupes ukrainiennes se retiraient vers Lyssytchansk " ayant subi des pertes critiques dans les combats pour Severodonetsk (jusqu’à 90% dans plusieurs unités) ". L’armée russe tente de conquérir l’intégralité du Donbass, surnom donné aux régions ukrainiennes de Donetsk et Lougansk, en partie aux mains des séparatistes prorusses depuis 2014

Sur le même sujet
Plus d'actualité