Elizabeth II: 70 ans de règne en 10 moments clés

À partir de ce jeudi 2 juin, le Royaume-Uni célèbre le jubilé de platine de la reine Elizabeth II. Retour sur les grandes dates de la vie de la souveraine britannique.

reine Elizabeth II Angleterre Royaume-Uni jubilé platine règne couronne britannique Charles Prince William Kate Philip Diana
Elizabeth II et son fils, le Prince Charles, sur le balcon de palais de Buckingham, le 2 juin @BELGAIMAGE

La reine Elizabeth II est apparue jeudi au célèbre balcon du palais de Buckingham à Londres au premier jour des célébrations de son jubilé de platine. Avec des millions de participants et potentiellement un milliard de spectateurs (selon les organisateurs), les Britanniques fêtent de manière grandiose le jubilé de leur souveraine, âgée de 96 ans, du 2 au 5 juin.

Celle-ci a officiellement passé la barre des 70 ans de règne depuis le 6 février 2022. Jamais aucun souverain britannique n’avait régné aussi longtemps. Dans l’histoire (relativement) moderne, seuls Jean II, prince du Liechtenstein du 12 novembre 1858 au 11 février 1929 (71 ans de règne) et Louis XIV, roi de France du 14 mai 1643 au 1er septembre 1715, ont régné plus longtemps (72 ans). Retour sur 10 dates clés de sa vie de monarque.

1936, l’héritière inattendue

Née le 21 avril 1926, Elizabeth Alexandra Mary, "Lilibet"  pour ses proches, devient à 10 ans héritière de la couronne britannique le 11 décembre 1936, quand son père accède au trône.

Son oncle, Edward VIII, abdique après avoir provoqué une crise constitutionnelle. En demandant en mariage Wallis Simpson, alors que les deux ex-époux de la promise sont encore en vie (so shocking), le roi crée le scandale, d’autant plus que de par son titre,  il est aussi le chef de l’Eglise anglicane, opposée au remariage des personnes divorcées non veuves. À l’origine Elizabeth n’était donc pas destinée à monter sur le trône.

1947, le mariage avec Philip

Elizabeth rencontre son cousin, Philip de Grèce, à l’adolescence. Tous deux entament une correspondance qui se poursuit au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ils se fiancent en 1946.

Le mariage est célébré à l’abbaye de Westminster le 20 novembre 1947. La petite histoire dit que la reine a utilisé les coupons de rationnement envoyés par ses loyaux sujets britanniques pour payer sa robe de mariée. Charles, héritier du trône, naît en 1948, puis Anne en 1950, Andrew en 1960, et Edward en 1964.

La reine Elizabeth II et le Prince Philip, le 20 novembre 1947@BELGAIMAGE

 

1953, le couronnement

En 1952, Elizabeth remplace son père, malade, pour une tournée dans le Commonwealth, avec le prince Philip. C’est au Kenya, le 6 février, qu’elle apprend le décès de son père. À 25 ans, Elle est déclarée reine immédiatement, comme le veut la tradition – "The King is dead, long live the King (or the Queen)!" et rentre à Londres le 7 février.

Elle est couronnée reine le 2 juin 1953, au cours d’une cérémonie télévisée en direct. Elle est la sixième femme à monter sur le trône de l’empire britannique.

1977, le crime de lèse-majesté des Sex Pistols

La reine célèbre son jubilé d’argent (25 ans sur le trône), suivi par 500 millions de personnes à la télévision. Les Sex Pistols jouent les trouble-fêtes, avec leur chanson God Save The Queen. C’est un véritable affront à la monarchie, qualifiée de "régime fasciste". La BBC refuse de jouer le titre. La pochette du disque montre la reine les yeux et la bouche bandés.

1981, Charles et Diana

C’est le mariage "du siècle", celui de Charles, héritier du trône, avec Diana Spencer. Des centaines de millions de téléspectateurs assistent à la cérémonie dans le monde. La mésentente du couple, très vite évidente, égratigne le prestige de la monarchie.

Le couple finit par se séparer en 1992. Charles s’est remarié en 2005 avec Camilla Parker Bowles, sa maîtresse de longue date, au cours d’une cérémonie privée.

1992, "annus horribilis"

1992 est qualifiée d’"annus horribilis" par la reine elle-même. Outre Charles, deux autres de ses quatre enfants se séparent, et son château de Windsor est ravagé par un incendie.

1997, la mort de Diana

Diana meurt dans un accident de voiture à Paris le 31 août 1997. Tandis que fleurs et hommages s’accumulent devant le palais de Buckingham en souvenir de l’ancienne princesse, la reine, en vacances dans son domaine écossais de Balmoral, met beaucoup de temps à réagir. Un décalage par rapport à l’émotion populaire et médiatique, qui lui vaudra de nombreuses critiques.

2011 : William et Kate

Le prince William, petit-fils de Elizabeth II et second dans la ligne de succession à la reine (après Charles), se marie avec Kate Middleton le 29 avril 2011. Une union en mode conte de fées, qu’auraient regardée un milliard de personnes à travers le globe.

George, le premier enfant du couple, le 22 juillet 2013. La monarchie a désormais une troisième génération d’héritiers directs.

Londres célèbre Kate et William, le 29 avril 2011@BELGAIMAGE

Visite historique en Irlande

C’est également en 2011 que la reine Elizabeth II se rend en Irlande. Une visite historique de réconciliation, la première pour un monarque britannique depuis la guerre anglo-irlandaise et l’indépendance du pays en 1922.

2021, mort de Philip

À l’âge de 99 ans, le mari de la reine meurt le 9 avril 2021. à l’âge de 99 ans. Un deuil national de huit jours est décrété. Au cours de la cérémonie d’inhumation, la reine reste seule face au cercueil, en raison des restrictions liées au Covid-19.

@BELGAIMAGE

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité