Vacances: où partir cet été sans aucune restriction Covid?

D'ici quelques semaines, de nombreux Belges prendront la route des vacances. Si le Covid semble avoir fait un pas de côté, la plupart des pays imposent encore d'être vacciné pour entrer leur territoire. Voici les pays où vous pouvez voyager cet été sans aucune restriction.

Vacances: où partir cet été sans aucune restriction Covid?
© Belga Image

Après plus de deux ans de pandémie, l’été 2022 s’annonce plus libre. Avec la sérieuse accalmie de la crise sanitaire en Europe, plusieurs pays ont décidé d’alléger, voire d’abandonner pour certains, leurs restrictions à l’approche de la période estivale. Pas toujours facile pourtant de s’y retrouver.

Les pays où partir sans aucune restriction:

Les pays qui permettent à tous les voyageurs, même non-vaccinés, d’entrer sans restrictions sur leur territoire restent des exceptions.

Alors qu’elle imposait fut un temps un passeport sanitaire même pour travailler, l’Italie a décidé de supprimer toute obligation de présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19, de guérison récente ou même de test négatif pour pouvoir entrer dans le pays. Cet abandon des restrictions à l’entrée entre en vigueur ce mercredi 1er juin. Le port du masque reste toutefois obligatoire dans les transports publics et les écoles.

Depuis le 1er mai, et jusqu’au 31 août, plus besoin de certificat covid numérique (attestant soit d’une preuve de vaccination, soit d’un certificat de rétablissement soit d’un test négatif) pour entrer en Grèce. Et ce, quel que soit le pays d’origine. A l’intérieur même du pays, le certificat de vaccination n’est plus nécessaire pour accéder aux restaurants, bars et autres lieux publics. Dès le 1er juin, le port du masque ne sera plus obligatoire en intérieur. Il devrait rester, par contre, obligatoire dans les aéroports et pendant les vols. A noter que ces mesures doivent être réévaluées au 1er septembre 2022.

Depuis la mi-mars, les Pays-Bas ont abandonné les dernières mesures anti-covid. En ce compris, l’obligation de présenter un pass sanitaire pour tous les voyageurs. Certains interdictions d’entrée subsistent toutefois pour les pays considérés comme " à haut risque " par l’Union européenne. Le port du masque reste, là aussi, obligatoire dans les aéroports et dans l’avion.

L’Autriche n’impose plus la présentation d’un certificat 3G (vaccination, guérison ou test négatif) à l’entrée sur son territoire depuis la mi-mai. Attention toutefois: des exceptions existent pour les voyageurs en provenance d’Etats ou de régions à " très haut risque " épidémiologique. Aucune région n’est, cependant, à ce jour enregistrée comme telle. A quelques exceptions près (hôpitaux), le certificat 3G n’est plus obligatoire pour accéder, sur place, aux espaces publics fermés.

Si vous n’êtes pas vacciné, vous pouvez également voyager en Croatie sans aucune restriction. Le pays ne réclame désormais plus de certificat Covid numérique. Les voyageurs ne doivent pas non plus observer de quarantaine ni remplir le formulaire concernant l’annonce de voyage. Sur place, toutes les mesures sanitaires ont été levées. Le port du masque reste obligatoire uniquement dans les institutions sanitaires et sociales.

Dès le 1er juin, Chypre n’impose plus aucune restriction à l’entrée sur son territoire. Il ne faudra donc plus fournir de preuve de vaccination ou de test dans les aéroports. Le masque reste, dans le pays, obligatoire dans les transports en commun.

Si vous êtes vaccinés

En cas de vaccination complète, voyager cet été s’annonce beaucoup plus simple. Au sein de l’Union européenne, de nombreux pays accueillent les voyageurs vaccinés sans aucune restriction. C’est le cas de la France, de l’Espagne (si vous arrivez par les airs), du Portugal, ou encore de l’Allemagne. Sur place, ces pays n’imposent plus (ou presque) aucune restriction.

Reste que des changements peuvent encore survenir d’ici le début véritable de la saison touristique. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à vérifier sur le site des Affaires étrangères ou de votre tour-opérateur, qui répertorient généralement les dernières mises à jour des règles.

Au retour en Belgique, il n’est plus nécessaire, depuis ce lundi 23 mai, de remplir le Passenger Locator Form, pour la plupart des destinations.

Sur le même sujet
Plus d'actualité