Fusillade dans une école aux Etats-Unis: 21 morts, dont 19 enfants

Les Etats-Unis sont sous le choc d’une nouvelle fusillade. Au Texas, un jeune homme armé a fait un carnage dans une école élémentaire de la ville d’Uvalde.

fusillade Etats Unis Texas tuerie Uvalde école tueur enfants armes à feu lobby NRA Joe BIden
Devant la Robb Elementary School d’Uvalde, le 24 mai @BELGAIMAGE

"Je viens d’être informé par le corps des rangers du Texas que 18 enfants sont décédés, de même que trois adultes", a dit le sénateur du Texas Roland Gutierrez, à la chaîne CNN, sans indiquer si le tireur âgé de 18 ans était inclus dans ce bilan. Un nouveau bilan fait état de la mort de 19 enfants, âgés entre 7 et 10 ans, ainsi que deux adultes.

Le bilan pourrait encore s’alourdir, des blessés ayant été évacués, parfois dans un état critique, vers deux hôpitaux de la région. La fusillade a eu lieu à 11 h 30, à la Robb Elementary School d’Uvalde.

Le tireur a tué ses victimes "d’une façon atroce et insensée" dans la ville d’Uvalde, a déclaré le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott. Identifié comme Salvador Ramos, il est lui aussi décédé dans cette tuerie qui a touché la commune située à environ 130 kilomètres à l’ouest de San Antonio.  Il a été tué par la police, ont indiqué des responsables du département texan de la sécurité publique, ajoutant que deux adultes sont également morts dans l’attaque, dont un enseignant. Le tireur portait au moins un fusil et une tenue paramilitaire, a précisé le sergent Erick Estrada sur la chaîne CNN.

Salvador Ramos, de nationalité américaine, aurait d’abord visé sa grand-mère, dont l’état de santé restait à préciser, avant de se rendre à l’école en voiture pour y perpétrer son massacre. Les mobiles de cette attaque, l’une des pires dans une école depuis des années, restent pour l’instant inconnus. La fusillade s’est produite à l’école primaire Robb, qui accueille des enfants âgés de moins de 10 ans à Uvalde.  Plus de 500 enfants étudiaient dans l’établissement pendant l’année scolaire 2020-2021, selon des données de l’État.

"Affronter le lobby des armes"

Le président américain Joe Biden a appelé, mardi, à "affronter le lobby des armes" pour prendre des mesures de régulation, alors que l’Amérique vient de replonger dans le cauchemar récurrent des fusillades dans des écoles.

"J’espérais en devenant président ne pas avoir à faire cela", a soufflé le démocrate de 79 ans en arrivant devant les caméras à la Maison Blanche, quelques heures après que 19 jeunes enfants et deux adultes au moins ont été tués lors d’une fusillade dans une école élémentaire d’Uvalde, au Texas. "Quand pour l’amour de Dieu allons-nous affronter le lobby des armes?", a dit le président, informé du drame dans l’avion qui le ramenait d’une tournée diplomatique en Asie.

"Ne me dites pas que nous ne pouvons pas avoir d’impact sur ce carnage", a encore lancé Joe Biden, à propos du fléau des morts par armes à feu aux Etats-Unis. "Les fabricants d’armes ont passé deux décennies à promouvoir avec agressivité les armes d’assaut qui leur procurent les plus importants profits", a-t-il dénoncé.

Il s’en est pris aussi à l’opposition républicaine, qui bloque toutes ses tentatives de passer au Congrès des mesures telle qu’une vérification obligatoire des casiers judiciaires et antécédents psychiatriques des personnes achetant des armes. Le camp conservateur refuse aussi jusqu’ici de remettre en place une interdiction de la commercialisation à des civils des fusils d’assaut, comme celle qui a existé aux Etats-Unis entre 1994 et 2004 pour certaines armes semi-automatiques.

Sur le même sujet
Plus d'actualité