Une capsule de Boeing en route vers la Station spatiale internationale

Après des années de retard, la capsule de Boeing, Starliner, a décollé ce jeudi soir en direction de la Station spatiale internationale. Ce vol test doit permettre de prouver que la capsule peut transporter, en toute sureté, des humains.

Une capsule de Boeing en route vers la Station spatiale internationale
© Belga Image

La capsule spatiale de Boeing, Starliner, a décollé jeudi soir depuis la Floride au sommet d’une fusée Atlas V, en direction de la Station spatiale internationale, qu’elle doit rejoindre dans environ 24H, selon une retransmission en direct de la Nasa.

Ce vol test, sans passagers à bord, doit permettre de prouver que la capsule est sûre pour transporter des humains. Il avait déjà été tenté en 2019. Mais il avait alors frôlé la catastrophe, et le vaisseau avait dû revenir sur Terre prématurément sans avoir atteint l’ISS. Puis en août 2021, un nouvel essai avait dû être annulé au tout dernier moment, avant même le lancement, à cause d’un problème de valves détecté lors des ultimes vérifications.

Entre temps, Boeing s’est fait doubler par SpaceX, qui assure déjà le transport régulier d’astronautes vers la Station spatiale pour le compte de la Nasa. En tout, l’entreprise du milliardaire Elon Musk a déjà acheminé 18 astronautes avec sa propre capsule, Dragon — ainsi que quatre passagers privés lors d’une mission de tourisme spatial.  Mais la Nasa souhaite diversifier ses options, afin de ne plus jamais risquer de se retrouver sans moyens de transport américain, comme après l’arrêt des navettes spatiales en 2011. Jusqu’à SpaceX, l’agence américaine en était en effet réduite à payer pour des places dans les fusées russes Soyouz.

Le lancement de jeudi est " une étape cruciale pour nous " vers " deux véhicules transportant régulièrement des équipages" , a rappelé lors d’une conférence de presse mardi Dana Weigel, directrice adjointe du programme de l’ISS à la Nasa. Un contrat à prix fixe a été passé avec SpaceX tout comme avec Boeing.

Sur le même sujet
Plus d'actualité