Eurovision: les votes très politiques de l’édition 2022

Les résultats de l'Eurovision 2022 prouvent l'élan de solidarité envers l'Ukraine mais aussi l'existence de quelques dissonances.

Kalush Orchestra lors de l'Eurovision 2022
Kalush Orchestra lors de l’Eurovision, le 14 mai 2022 à Turin @BelgaImage

Ce samedi 14 mai 2022, l’Ukraine a fini remporter l’Eurovision. Le groupe Kalush Orchestra a obtenu un total de 631 points, loin devant le reste du podium: 466 points pour le Royaume-Uni et 459 points pour l’Espagne. Un résultat qui ne représente pas tellement une surprise, l’élan de sympathie envers les Ukrainiens en guerre étant prévisible. Restait à savoir comment allaient voter tel ou tel pays, ce qu’il est désormais possible d’analyser.

Un copinage apparent parmi le jury

Premier constat: si l’Ukraine l’a emporté, c’est surtout grâce au public. Si le jury avait été seul maître à bord, Kalush Orchestra aurait fini en quatrième position (avec 192 points), derrière le Royaume-Uni (283), la Suède (258) et l’Espagne (231). En théorie, les jurys de chaque pays sont censés se baser sur des critères purement artistiques pour décerner leurs points: capacité vocale, performance sur scène, composition, originalité, et impression générale de la prestation. En pratique, ce vote est souvent soupçonné d’être motivé par des éléments affectifs, notamment entre pays de l’Est.

Le résultat de cette édition 2022 semble confirmer ce copinage entre voisins. Tous les jurys des pays voisins de l’Ukraine ont ainsi donné leurs 12 points à Kalush Orchestra, c’est-à-dire la Pologne, la Moldavie et la Roumanie. Petit rappel: les autres États frontaliers de l’Ukraine n’étaient pas présents cette année. Outre la Russie, exclue de la compétition, c’était le cas de la Biélorussie, la Slovaquie et la Hongrie. Deux autres pays de l’Est ont donné 12 points à Kiev: la Lituanie et la Lettonie, deux États qui redoutent particulièrement le Kremlin.

Cette influence politique probable ne se retrouve toutefois pas chez tout le monde. Les jurys de la Finlande et de la Suède, pays qui imaginent rejoindre l’OTAN suite au début de la guerre, n’ont donné aucun point à l’Ukraine. Idem pour l’Estonie, pourtant elle aussi très concernée par la question russe. Les trois pays qui ont donné 10 pays à l’Ukraine sont l’Islande, la France et l’Allemagne. La Belgique en a décerné 6.

Enfin, élément notable: le jury ukrainien a décerné ses 12 points au Royaume-Uni. Depuis le début de la guerre, Londres s’est présentée comme l’un des soutiens les plus importants au président Volodymyr Zelensky.

Le soutien massif du télévote à l’Ukraine

Comme dit auparavant, c’est le public qui a permis à l’Ukraine de gagner l’Eurovision, en lui donnant un total de 439 points. Jamais le télévote n’avait atteint de tels sommets, et ce alors que de nombreux pays étaient absents cette année. La preuve encore une fois de l’élan de solidarité envers les Ukrainiens. Les téléspectateurs de 28 États ont donné leurs 12 points à Kalush Orchestra. Encore une fois, on retrouve la Pologne et la Moldavie. Les Roumains sont restés fidèles à leur habitude de soutenir avant tout leurs frères moldaves mais ont quand même donné 10 points à leurs voisins ukrainiens.

Seuls les ressortissants d’une dizaine de pays n’ont pas donné leur score maximum à l’Ukraine, presque à chaque fois à cause de la solidarité entre États balkaniques. La Serbie a ainsi eu les 12 points de la part de tous les anciens membres de la Yougoslavie (Croatie, Monténégro, Macédoine du Nord et Slovénie), en plus de la Suisse. Toujours dans la région, les Serbes ont choisi la Moldavie tandis que les Albanais ont préféré la Grèce.

Pour autant, quasiment tous les pays qui n’ont pas donné 12 points à l’Ukraine lui en ont quand même décerné 10… sauf trois d’entre eux. La Macédoine du Nord et Malte n’ont donné "que" 8 points. Enfin, la Serbie s’est contenté d’offrir 7 points, soit le plus faible score de toute l’Europe. Hasard ou pas: il s’agit aussi d’un pays européen particulièrement pro-russe. Le jury serbe n’avait d’ailleurs décerné aucun point à l’Ukraine. Quant au télévote ukrainien, sans surprise là aussi, il a accordé ses 12 points au pays qui a accueilli le plus de réfugiés depuis février dernier: la Pologne.

Sur le même sujet
Plus d'actualité