François Fillon condamné à quatre ans de prison

La justice française s’est prononcée une seconde fois dans le dossier qui avait plombé la campagne pour l’Elysée de François Fillon en 2017.

François Fillon
© BelgaImage

L’ancien Premier ministre français François Fillon, 68 ans, a été condamné lundi en appel à quatre ans de prison, dont un an ferme, 375.000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse Penelope Fillon, 66 ans.

Dans ce dossier qui avait explosé en pleine campagne présidentielle du candidat de la droite en 2017, Mme Fillon s’est vu infliger deux ans de prison avec sursis et 375.000 euros d’amende, son ancien suppléant Marc Joulaud trois ans de prison avec sursis. Des peines d’inéligibilité de deux ans et cinq ans ont en outre été prononcées à leur encontre.

Une peine allégée en appel

En première instance, le 29 juin 2020, l’ancien Premier ministre de 2012 à 2017 avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement dont deux ans ferme, 375.000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité, pour détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux.

Sa femme s’était vu infliger trois ans d’emprisonnement avec sursis, 375.000 euros d’amende et deux ans d’inéligibilité, et M. Joulaud trois ans avec sursis, 20.000 euros d’amende avec sursis et cinq ans d’inéligibilité.

Sur le même sujet
Plus d'actualité