60 morts après une frappe aérienne sur une école à Louhansk, dans l’est de l’Ukraine

Les autorités ukrainiennes ont évoqué jusqu'à 60 morts après une frappe aérienne russe sur une école de la région de Louhansk, dans l'est du pays.

Guerre en Ukraine
© Belga

Jusqu’à présent, deux corps ont été retrouvés après la frappe aérienne sur l’école de Bilogorivka, a annoncé dimanche le gouverneur de la région, Serhiy Haidai, sur sa chaîne Telegram. " Les 60 personnes qui se trouvent encore sous les décombres du bâtiment sont probablement toutes mortes ", a-t-il ajouté. Selon lui, la frappe aérienne s’est produite dès samedi après-midi. Dans le bâtiment de l’école, 90 personnes avaient cherché refuge contre les attaques russes. Le bombardement a provoqué un incendie dans l’école et le bâtiment s’est effondré. Les services d’urgence ont pu secourir 30 personnes, dont sept ont été blessées, a précisé le gouverneur. Louhansk et Donetsk forment ensemble la région du Donbass, où la Russie a recentré ses attaques depuis les échecs dans sa progression à Kiev et dans d’autres parties de l’Ukraine. Les séparatistes pro-russes combattent les forces gouvernementales ukrainiennes dans la région depuis 2014

Sur le même sujet
Plus d'actualité