Guerre en Ukraine: déjà 3.818 morts et plus de 5,2 millions de réfugiés

Deux mois après le début de la guerre en Ukraine, le bilan est lourd: près de 4.000 décès de civils et plus de 5,2 millions de personnes ont quitté leur pays.

Guerre en Ukraine: déjà 3.818 morts et plus de 5,2 millions de réfugiés
Le nombre de victimes continue de grimper. (@Belga Image)

L’invasion russe de l’Ukraine a déjà coûté la vie à 3.818 civils, a rapporté lundi la procureure générale ukrainienne Iryna Venediktova à l’agence de presse Interfax-Ukraine. Selon elle, plus de 4.000 personnes ont également été blessées depuis le déclenchement de la guerre le 24 février dernier.

D’après elle, ces chiffres sont incomplets, car les autorités n’ont pas accès à de nombreux endroits, comme la ville portuaire assiégée de Marioupol.

L’exode se poursuit

Le nombre de réfugiés ukrainiens ayant fui leur pays pris d’assaut par les troupes russes depuis le 24 février a dépassé les 5,2 millions, selon les chiffres du Haut-Commissariat de l’Onu pour les réfugiés publiés lundi.

Selon le HCR, 5.232.014 Ukrainiens ont quitté leur pays depuis le début de l’invasion russe le 24 février, soit 45.270 de plus que le nombre publié dimanche.

Depuis le début d’avril, ce sont un peu moins de 1.197.000 Ukrainiens qui ont fui, bien moins que les 3,4 millions qui avaient choisi l’exode au seul mois de mars.

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM), également rattachée à l’Onu, a indiqué que plus de 218.000 non-Ukrainiens, essentiellement des étudiants et des travailleurs migrants, avaient aussi quitté l’Ukraine pour les pays voisins, ce qui signifie que plus de 5,25 millions de personnes au total ont fui le pays depuis le début de la guerre.

Les femmes et les enfants représentent 90% de ces réfugiés, les hommes de 18 à 60 ans, susceptibles d’être mobilisés, n’ayant pas le droit de partir.

Près des deux tiers des enfants ukrainiens ont dû fuir leur foyer, y compris ceux se trouvant toujours dans le pays.

Plus de 7,7 millions de personnes ont quitté leur foyer mais se trouvent toujours en Ukraine, selon l’OIM.

Avant l’invasion russe, l’Ukraine comptait une population de 37 millions de personnes dans les régions sous le contrôle de son gouvernement. Ce chiffre exclut la Crimée (sud), annexée en 2014 par la Russie, et les régions de l’est contrôlées par des séparatistes prorusses.

Près de six réfugiés Ukrainiens sur dix (2.909.415 au 24 avril) ont fui en Pologne, qui en accueille de très loin le plus grand nombre, même si certains se rendent ensuite dans d’autres pays européens.

Parallèlement, plus de 800.000 personnes ont traversé la frontière polonaise pour entrer en Ukraine -des hommes ukrainiens rejoignant l’armée ou encore des habitants rentrant chez eux-, selon les gardes-frontières polonais.

Avant la guerre, environ 1,5 million d’Ukrainiens vivaient en Pologne, principalement des travailleurs migrants.

Sur le même sujet
Plus d'actualité