Présidentielle: comment les candidats veulent fêter une éventuelle victoire?

Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont chacun prévu comment se déroulerait leur soirée en cas de victoire aux élections présidentielles françaises.

Posters d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Deux posters avec les visages d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen, le 10 avril 2022 @BelgaImage

Ce 24 avril 2022, Emmanuel Macron et Marine Le Pen comptent bien remporter la mise lors de l’élection présidentielle française. Pour l’occasion, ils ont évidemment dû prévoir comment ils allaient célébrer une éventuelle victoire. Logiquement, l’un et l’autre ont prévu de le faire dans la capitale, Paris. Cela dit, le déroulement de cette soirée se fera de manière bien différente selon celui ou celle qui finira en tête du scrutin.

Champs de Mars ou Concorde?

Dans le cas d’Emmanuel Macron, c’est au pied de la Tour Eiffel, sur les Champs de Mars, qu’il compte fêter sa victoire. Un lieu prisé qu’il n’avait pas pu choisir en 2017 par manque d’accord avec la mairie de Paris, se rabattant ainsi sur le Louvre, propriété de l’État. Selon le Parisien, même s’il pleut, le chef de l’État apparaîtrait d’abord devant l’École militaire avant de rejoindre la fameuse tour, où est installée une grande scène. Plusieurs membres du gouvernement seraient présents pour l’occasion et un vaste dispositif de sécurité a été déployé dans tous les cas sur cet espace. La police y sera déployée de 16h à 4h le lundi matin. Selon BFMTV, un discours aux Invalides n’est pas exclu "en cas de problème technique ou autre".

Si c’est Marine Le Pen qui l’emporte ce dimanche, elle partirait d’un pavillon d’Armenonville installé dans le Bois de Boulogne pour commencer un petit périple à travers Paris. Treize bus, représentant les treize régions de France, défileraient dans la capitale à travers plusieurs places (possiblement à celle de l’Étoile, Bastille, République) avant de rejoindre la Concorde, là où aurait lieu le discours de la cheffe de file du Rassemblement national. D’après LN24, si la candidate d’extrême-droite est défaite lors de l’élection, elle ferait son discours au pavillon d’Armenonville.

Sur le même sujet
Plus d'actualité