Procès de Johnny Depp: des révélations bien (trop) privées

Ouvert depuis le 11 avril, le procès qui oppose Amber Heard à Johnny Depp passionne toute la toile. Mais ce dernier, touchant à une sphère plus qu'intime, prend une tournure graveleuse. 

Depp v Heard
©belgaimage

Mariés en 2015, divorcés en 2016. Il parait que la première année du mariage est souvent la plus dure. Elle s’est cependant transformée en véritable cauchemar pour nos deux tourtereaux dont le couple, battant de l’aile, s’est mué en relation profondément toxique.

En 2018, Amber Heard, ex-Depp, publie dans le Washington Post une tribune dans laquelle elle se positionne comme une victime des violences conjugales. Si son ex-mari, Johnny Depp n’est jamais mentionné, les allusions à l’interprète de Jack Sparrow sont plus qu’évidentes.

L’acteur pestiféré poursuit donc son ex-femme pour diffamation et lui réclame 50 millions de dollars.  "Lorsque les allégations ont été faites, lorsqu’elles ont fait le tour du monde, disant aux gens que j’étais un ivrogne menaçant et sous cocaïne, qui battait les femmes, soudainement, dans la cinquantaine, c’est fini. Vous êtes fini. Quelle que soit l’issue de ce procès, à la seconde où ces accusations ont été portées contre moi, et où elles se sont métastasées pour alimenter les médias, j’ai perdu. J’ai perdu, et je porterai cela pour le reste de ma vie", a-t-il lancé à la cour, comme le relaie le Guardian.

La principale intéressée contre-attaque et réclame quant à elle 100 millions de dollars à son ex-mari, en dommages et intérêt et accuse également Johnny Depp de diffamation.

Une spirale infernale

Et depuis 10 jours, nous assistons presque en live, et sous nos yeux médusés à un beau lavage de linge sale en public dans les règles de l’art. Plus les jours passent, plus les révélations deviennent chocs et sombrent de plus en plus dans l’impudeur.

Le procès s’est ouvert avec l’ancienne assistante d’Amber Heard qui affirmait avoir déjà vu cette dernière débarquer nue devant elle, consommant de la cocaïne, des champignons ou encore de l’ecstasy et qu’elle lui aurait craché au visage lors d’une conversation à propos d’une possible augmentation de son salaire. Quelques jours plus tard, Johnny accuse Amber de l’avoir frappé, et affiche à l’assemblée des photos de son visage tuméfié et parsemé d’ecchymoses.

L’une aurait jeté une bouteille de vodka à la figure de l’autre. L’autre aurait écrit des obscénités avec son sang après s’être ouvert le doigt à la suite de l’incident précédemment mentionné. L’une aurait glissé des excréments dans le lit de l’autre, l’autre aurait saccagé la cuisine.

Dans ce florilège de révélations, il apparait clair que ni Johnny, ni Amber n’ont jamais entendu l’adage qui veut que l’on ne lave pas son linge sale en public. En tout cas, dans cette affaire, il ne reste plus qu’à espérer que la blanchisserie du couple y retrouve son compte.

Sur le même sujet
Plus d'actualité