Présidentielle française: le geste que Marine Le Pen aurait dû éviter

Lors du débat de l'entre-deux-tours de la présidentielle française, Emmanuel Macron a attaqué Marine Le Pen sur ses liens avec la Russie. La candidate du Rassemblement Nationale s’est défendue avec un tweet imprimé. Une mauvaise idée.

Marine Le Pen montre un de ses tweets datant de 2014 à Emmanuel Macron lors du débat de l'entre-deux-tours de la présidentielle française
© Belga Image

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont notamment abordé le conflit en Ukraine lors du débat de l’entre-deux-tours. Une occasion en or pour le président français qui n’a pas hésité à tacler son adversaire. Il est revenu sur un prêt contracté par Marine Le Pen auprès d’une banque russe. "Vous dépendez du pouvoir russe et vous dépendez de Monsieur Poutine (…) Vous ne parlez pas à d’autres dirigeants, vous parlez à votre banquier quand il s’agit de la Russie", a-t-il lancé.

Piquée à vif, la candidate du Rassemblement National lui a répondu: "Le président sait pertinemment que ce qu’il dit est faux". Visiblement préparée à une offensive du président sur sur ses liens avec la Russie, Marine Le Pen a déplié une feuille sur laquelle était imprimé l’un de ses tweets datant de 2014, dans lequel elle se positionnait en faveur d’une Ukraine libre. Un morceau de papier qu’elle brandit comme la preuve d’une position tout sauf ambiguë. Un geste qui laisse perplexe.

Cette (très) légère preuve et la mise en scène maladroite ne semblent pas avoir eu l’effet escompté. De nombreux internautes se sont moqués et n’ont pas hésité à détourner son tweet.

Sur le même sujet
Plus d'actualité