Présidentielle française: la presse donne Macron gagnant du débat

Hier soir se tenait le débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle française. Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés sur leur programme politique. Comment la presse française évalue-t-elle ce duel?

Unes de journaux français après le débat de l'entre-deux-tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen
© Belga Image

Face à face, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont livré un combat de coqs en vue d’être (ré)élu lors du second tour de la présidentielle française qui se tiendra dimanche. Deux personnalités et deux visions bien distinctes qui se sont affrontées dans un débat parfois houleux dont Emmanuel Macron semble sortir vainqueur.

Un débat plus équilibré qu’en 2017

Le Monde estime ce "nouveau rendez-vous manqué pour Marine Le Pen, étouffée par un Emmanuel Macron offensif". Ce duel a été l’occasion pour le président français de prouver qu’il maitrisait ses dossiers fort d’un mandat ponctué notamment par la crise sanitaire et la guerre en Ukraine. Marine Le Pen, davantage sur la défensive, est apparue plus sereine que lors du débat de 2017. Mais trop peu pour remporter le match. "Macron à l’attaque, Le Pen en défense", résume la Une du Parisien.

Dans le même esprit, Le Figaro titre "Macron domine, Le Pen tient le choc". Dans son éditorial, Vincent Trémolet de Villers fait référence au débat d’il y a cinq ans. Un débat lors duquel Marine Le Pen s’était ridiculisée. Le directeur adjoint de la rédaction du Figaro estime que la candidate du Rassemblement National s’en est mieux sorti. "Pourtant, elle n’est jamais parvenue à imposer une domination évidente, à retourner l’impression collective d’une légitimité acquise et persistante d’Emmanuel Macron, à riposter aux attaques répétées du chef de l’État", écrit-il.

Un échange "ennuyeux"

"Avantage Macron", titre sobrement Sud Ouest qui voit dans ce duel "un exercice de décryptage sans concession". Un jeu de démantèlement du programme adverse remporté par le président français.

Sur la Une de Libération, le visage de Marine Le Pen et ce titre : "Toujours pas au niveau". Le quotidien décrit une candidate "approximative sur de nombreux sujets" et un président "arrogant".

Marianne reste sur sa faim. "Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont livré un débat télévisé aussi courtois qu’ennuyeux. Pas de quoi changer le statut de favori du président sortant, qui a voulu survoler l’émission face à une adversaire plus appliquée qu’en 2017, mais peu mordante."

L’Est Républicain perçoit autrement l’échange. "Il y a cinq ans, c’était une parodie démocratique (…) cette fois, le débat d’idées a eu lieu", estime Luc Bourrianne dans son éditorial. "Le débat a été musclé, les contradictions fréquentes, les accusations quasi-permanentes. Mais l’ensemble est resté audible", poursuit-il.

Sur le même sujet
Plus d'actualité