Les 30 ans de Disneyland Paris en cinq chiffres

Euro-Mickey fêtera ça en grande pompe. Mais derrière les paillettes se cache une dure réalité.

Disneyland Paris
© BelgaImage

375 millions

En trente ans, le parc de Mickey a accueilli plus de 375 millions de visiteurs. Soit 12,5 millions par an.

16.000

Disneyland Paris emploie environ 16.000 salariés en moyenne sur une année.

21 millions

Le parc parisien est aussi le premier restaurateur français, avec 21 millions de repas servis chaque année, soit 57.700 par jour.

7

On pourrait penser le contraire vu le succès du parc, pourtant, Disneyland Paris peine à être rentable. Sur les trente années d’activités, le parc n’en a terminé que sept en bénéfice

14

En plus de la soixantaine d’attractions proposées, Disneyland Paris c’est aussi 14 heures de spectacle vivant chaque jour.

Le point final

On l’a dit, la santé économique de Disneyland Paris n’est pas idéale et le bilan des trente ans est plutôt mitigé. Des problèmes qui remontent aux premiers jours. À l’origine, la firme américaine hésitait entre Barcelone et Paris pour implanter son parc européen. La capitale française est finalement choisie et le parc ouvre ses portes le 12 avril 1992, au grand dam d’une grosse partie des intellectuels de l’Hexagone qui y voient une invasion culturelle américaine. Le contexte est donc particulier et, le jour de l’ouverture, la fréquentation est décevante.

Le visiteur européen est différent du visiteur américain, habitué à se ruer à surconsommer dans le parc de Floride. Un mal dont souffre toujours Disneyland Paris aujourd’hui. Mais le premier site touristique d’Europe a de la réserve et du panache, et les investissements s’enchaînent pour trouver la parade. Une fois que seront passées les fastes festivités du trentième anniversaire, il sera temps de lancer le chantier des nouvelles zones dédiées à La Reine des Neiges, à Star Wars et aux Avengers.

Sur le même sujet
Plus d'actualité