Ahold Delhaize ciblé par une organisation écologiste

Ahold Delhaize est accusé de ne pas faire assez pour le climat, à l'instar d'autres entreprises pointées du doigt.

Des camions Delhaize à Zellik
Des camions Delhaize à Zellik (commune d’Asse, Brabant flamand), le 17 août 2020 @BelgaImage

L’organisation écologiste néerlandaise Milieudefensie vise Ahold Delhaize, la maison mère des chaînes de supermarchés Delhaize et Albert Heijn, dans une campagne visant à obliger les grandes entreprises à accélérer leur politique climatique, comme le rapporte le journal néerlandais Het Financieele Dagblad.

Une liste d’entreprises jugées pas assez écolos

Milieudefensie avait déjà gagné un procès contre la société pétrolière et gazière Shell. L’organisation va désormais appeler Ahold Delhaize lors de son assemblée générale de mercredi à faire plus d’efforts pour le climat, rapporte le quotidien.

Milieudefensie a dressé une "hit list" de 29 entreprises qui, selon elle, font trop peu pour atteindre les objectifs climatiques de Paris. Outre Ahold Delhaize, la banque ABN AMRO, la compagnie aérienne KLM et le fabricant d’engrais Yara figurent également sur la liste. L’organisation donne aux entreprises jusqu’au 15 avril pour proposer des plans climatiques plus stricts et a déjà eu des entretiens avec Ahold.

L’année dernière, le groupe d’intérêt a remporté un procès révolutionnaire contre Shell. Le juge a statué en mai que Shell devait avoir réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 45 % d’ici 2030 par rapport à 2019. Cela inclut les émissions de CO2 que les clients de Shell provoquent à la pompe. Le mois dernier, Shell a annoncé qu’elle ferait appel de la décision, qui, selon la société, est "irréalisable" et "déraisonnable".

Sur le même sujet
Plus d'actualité