Pour l’Ukraine, la Russie veut induire en erreur en annonçant le retrait de ses troupes

L'annonce faite par la Russie de réduire "radicalement" les manœuvres militaires près de Kiev et de Tchernihiv est considérée par l'armée ukrainienne comme un simple regroupement de troupes destiné à tromper le commandement militaire ukrainien.

guerre Ukraine Russie invasion Kiev négociations
un soldat ukrainien à Irpin, près de Kiev, le 29 mars @BELGAIMAGE

C’est ce qu’affirme l’état-major général dans son rapport quotidien sur la guerre. Le " prétendu retrait des troupes " s’apparente davantage à une rotation des unités individuelles, précise le document. Avec cette annonce, la Russie veut également créer une fausse image de l’encerclement de Kiev, qui serait soi-disant stoppé.

Auparavant, le porte-parole du Pentagone, John Kirby, avait également déclaré que la menace à Kiev ne disparaissait pas parce que la Russie retirait ses troupes. L’armée russe a effectivement retiré certaines unités des zones situées autour de Kiev et de Tchernihiv, mais il semble, selon l’état-major, que ces soldats seront déployés ailleurs dans l’est de l’Ukraine. Pendant ce temps, les combats se poursuivent près de Donetsk, à l’est.

Renforts à l’est

En outre, selon la BBC, les Ukrainiens pensent que la Russie renforce ses positions et pose des mines dans les villages de Novokarlivka et Luhivske, près de Zaporijia. Dans sa mise à jour quotidienne sur l’Ukraine, le ministère britannique de la Défense déclare, lui, qu’il est presque certain que la Russie a échoué dans son plan d’encerclement de la capitale en raison des résultats décevants et de la contre-offensive de Kiev.

Les déclarations russes concernant une restriction des activités autour de Kiev et le retrait de certaines unités de cette région peuvent signifier que la Russie accepte de perdre l’initiative dans la région ", a analysé le ministère, précisant également qu’il est très probable que la Russie déplace des troupes vers les régions de Donetsk et de Louhansk, dans l’est du pays.

Sur le même sujet
Plus d'actualité